« Protection de l’environnement : clé de la sécurité alimentaire et autonomisation de la femme« . Tél était le thème national de la journée des femmes, célébrée ce 8 mars 2017. Les cérémonies se sont déroulées en province de Ruyigi sous le haut patronage de S.E Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi.

Comme cette journée a été créée suite aux revendications des droits de la femme, ceux qui ont pris la parole ont apprécié l’étape déjà franchie dans l’autonomisation de la femme au Burundi. Madame la Représentante Résidente de UNFPA, Madame Suzanne Ngo Mandong a beaucoup salué les efforts du gouvernement dans la protection de la femme : « Sur le plan légal en effet, on peut noter clairement que la Constitution du Burundi est une constitution reconnue comme étant progressiste en termes de consécration de l’égalité des droits entre tous les citoyens burundais, en l’occurrence les droits des femmes et ceux des jeunes filles« .

Dans son discours, la Première Dame du pays a fait savoir que la journée du 8 mars devrait être une autoévaluation pour toute femme Burundaise. Elle a également prodigué des conseils aux femmes : « Vous ne pouvez pas protéger l’environnement dans un pays que vous n’aimez pas. Il faut d’abord aimer votre pays et vous aurez la détermination de le protéger« .

La Première Dame a aussi exhorté les femmes d’être intègres dans le travail, être responsables dans leur famille et être assidues au travail. « Une femme intègre doit être ponctuelle au travail et éviter des absences injustifiées ou inutiles« , a indiqué Révérende Denise Nkurunziza.

Les cérémonies ont été également rehaussées par Madame la Première Vice – Présidente du sénat du Burundi, des hommes et femmes Parlementaires, des membres du Gouvernement, quelques représentants du Corps diplomatique et consulaire accrédités à Bujumbura ainsi que des représentants des organisations internationales.

Le Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, Martin Nivyabandi a enfin remis des certificats d’honneur aux femmes exemplaires parmi lesquelles la Première Dame et l’athlète Francine Niyonsaba.