Dans le cadre de la journée internationale de la femme, la Première Dame du Burundi, Réverende Pasteur Denise Bucumi Nkurunziza, a rencontré les femmes qui travaillent à la présidence de la République et les épouses des conseillers à la Présidence, à la Première Vice-Présidence et à la Deuxième Vice-Présidence ce samedi 11 Mars 2017. Cette rencontre qui s’est déroulée à l’Hôtel Royal Palace (Mairie de Bujumbura) a vu, entre autres, la participation des épouses des Vice-Présidents, l’épouse de feu Président Melchior Ndadaye et Madame le Chef de Cabinet Civil. Elle était centrée sur le thème dévelopée par la Première Dame: « Sois une femme qui prend une décision bien méditée et justifiée ».

Partant de l’exemple de Pilate écrit dans la Bible, l’Epouse du Chef de l’Etat a fait savoir qu’un leader peut agir suivant la pression des autres au lieu de s’en remettre à sa conscience : « Pilate a agi suite aux cris de la foule et il a crucifié Jésus qui était innocent. La pression peut venir de plusieurs sources comme, par exemple, le harcèlement sexuel ».

Vaut mieux perdre que commettre un péchéIciRévérende Denise Nkurunziza a donné l’exemple biblique de Joseph qui a accepté l’humiliation et la prison au lieu de commettre l’adultère avec l’Epouse de Pontife. « Toujours avant de prendre votre décision, il faut d’abord penser aux conséquences », a indiqué Son Excellence Denise Nkurunziza.

La Première Dame a exhorté les femmes leaders de mettre un point d’honneur à s’occuper de leurs familles respectives, de s’occuper personnelement de l’éducation de leurs enfants, d’éviter la paraisse et d’être intègres dans leurs fonctions.