Le Premier Vice –Président de la République visite
la Police Judiciaire des Parquets(PJP)
*******************
Le premier Vice-Président de la République, S.E. Gaston Sindimwo a visité ce 23 mars 2017, en compagnie du ministre de la Sécurité Publique, la Police Judiciaire des Parquets (PJP) dans ses locaux de Jabe dans la municipalité de Bujumbura.
C’est dans le cadre de la volonté du Gouvernement du Burundi de visiter les différents services de l’Etat pour se rendre compte de la réalité du terrain.
Pour le cas d’espèce, le Premier Vice- Président de la République souhaite promouvoir le travail des policiers burundais en général et la Police Judiciaire des Parquets(PJP) en particulier pour les efforts déployés dans leurs missions quotidiennes.
Au cours de cette visite, le Commissaire Général de la PJP, Emile Manisha a décrit les activités des différents services qui y sont logés à savoir les Commissariats centraux de la Recherche criminelle, de la Coopération avec Interpol, de l’Identification, de la Documentation et Statistique ainsi que de l’Administration et logistique. Ces commissariats centraux se complètent mutuellement pour le bon fonctionnement de cette entité au service de la Justice. Le premier Vice-Président a ensuite fait le tour de ces différents services
La PJP fait face au manque de moyens technologiques modernes. Le service d’Identification en souffre beaucoup. Il se contente de l’archivage physique fait des fiches tapées à la machine à écrire mécanique. L’archivage électronique devient une nécessité. De plus en plus, l’interconnexion s’avère indispensable. Les doléances ont été adressées au gouvernement pour moderniser davantage les services de la PJP.
Le Premier Vice-Président de la République a félicité la Police Judiciaire des Parquets pour le travail qu’il accomplit. Il a encouragé les policiers de ce corps d’aller de l’avant. Il a apprécié les efforts déployés dans la réduction de la criminalité et la lutte contre la corruption.
Sensible à leurs besoins exprimés, le Premier Vice-Président de la République a fait don d’un ordinateur et une photocopieuse à la PJP et promis de soutenir leur demande de modernisation de ses services.