Ce lundi, à Marangara en province Ngozi, le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA  a rencontré les administratifs, les représentants des commerçants et les opérateurs de la filière café et des minerais opérant dans cinq provinces du Nord du pays à savoir Kayanza, Ngozi, Kirundo, Muyinga et Cankuzo. Etaient également conviés à cette réunion, les Ministres et personnalités ayant dans leurs attributions la gestion des secteurs susmentionnés et autres intervenants en matière de lutte contre la fraude.

L’objectif de cette rencontre était d’analyser ensemble comment bien gérer les deux secteurs, au moment où exportation illégale des minerais et du café vers les pays voisins est devenue monnaie courante. Selon le Chef de l’Etat, l’exportation illégale de ces produits est vue comme un vol, un sabotage de l’économie Nationale et qui doit être combattu à tout prix. Il appelle à cet effet, les commerçants en général et les opérateurs couvrant dans les deux secteurs en particulier à faire preuve de patriotisme et combattre la fraude avec toute énergie .

En marge de cette réunion, S.E le Président de la République s’est rendu sr la colline Bisiga de la même commune Marangara où il s’est joint à la population locale dans les travaux de construction du marché moderne de Kivumu. Dans un discours qu’il a prononcé au même lieu, il est revenu sur l’engagement du gouvernement burundais dans la sensibilisation de la population à construire des marchés modernes. Le chef de l’État apprécie que la population de Marangara a déjà répondu à cet appel.  Il en a profité pour les appeler à se regrouper en associations pour accroître leur développement et à limiter les naissances pour faire face à la démographie galopante.

Après Kivumu, le Président de la République a inauguré l’ECOFO Gicumbi de la zone Giheta, une infrastructure à neuf salles de classes, avant de poursuivre ses activités en zone Nyarugari, nous sommes toujours en commune Marangara.  Là, le chef de l’État s’est joint à la population locale dans les travaux de construction de six salles de classe de l’ECOFO Runda. Sur son chemin de retour à Ngozi, le numéro Un Burundais a octroyé une aide d’une  guitare à un artiste de la commune Gashikanwa, connu sous le nom de Nyandwi Rasta. Ce dernier a exprimé ses sentiments de satisfaction et de remerciement au chef de l’État qui l’a invité à s’en servir pour étaler ses talents, surtout pour des chansons à caractère patriotique.