Ce 06/4/2017, le Burundi commémore le 23ème anniversaire de l’assassinat du Président Cyprien Ntaryamira survenu au Rwanda en 1994.

Les cérémonies officielles de cette commémoration ont été rehaussées par la présence du Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza, accompagné de la Première Dame Denise Nkurunziza.

Les membres du corps diplomatique accrédités à Bujumbura s’étaient également joints aux grandes personnalités de la République et Cadres de l’Etat pour honorer la mémoire de Feu Ntaryamira.

Les cérémonies ont débuté par une messe de requiem à la Cathédrale Regina Mundi, dite par Monseigneur Evariste Ngoyagoye,  qui a exhorté  tous ses compatriotes à préserver et respecter la vie.

Les cérémonies se sont poursuivies à la tombe de l’illustre disparu Feu Cyprien Ntaryamira, où le couple présidentiel s’est recueillie avant de déposer une gerbe de fleurs.

En hommage au Président progressiste et réformateur qu’était Feu Ntaryamira, son célèbre discours prônant la discipline et la rigueur a été rediffusé en clôturant les cérémonies. 

Des proches collaborateurs du Président Ntaryamira, dont deux ministres de Gouvernement, ont péri avec lui dans les mêmes tragiques circonstances. Leurs familles avaient également pris part aux cérémonies.

Dans une communication faite par le Porte-parole du Gouvernement du Burundi, Philippe Nzobonariba a réaffirmé la détermination du Gouvernement du Burundi à faire la lumière sur cet assassinat afin que les coupables soient traduits devant la justice. Selon lui, ce crime ne devrait plus être passé sous silence.