Ce samedi, 08 Avril 2017, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi a organisé un atelier pour les femmes leaders dans le cadre de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida (OPDAS-BURUNDI), pour les mobiliser sur le leadership, la sagesse, la santé de la reproduction, le dépistage du VIH et la Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à L’Enfant (PTME). Cet atelier a eu lieu en Mairie de Bujumbura dans la salle de l’hôtel Royal Palace. Les participantes dans cet atelier étaient les Epouses dignitaires, les membres du parlement et du sénat, la représentante du Forum des femmes et les femmes hauts cadres et cadres dans les différentes institutions du pays.

Dans cette rencontre, L’Epouse du Chef de l’Etat a appelé les femmes leaders à apporter leur contribution pour éradiquer le VIH-Sida, les fistules obstétricales et le cancer du col au Burundi. Elle les a également encouragées à faire le dépistage volontaire pour connaître leur état de santé : « il faut aussi sensibiliser vos frères et sœurs a faire ce dépistage » a ajouté Son Excellence Denise Nkurunziza.

Une autre recommandation était centrée sur la lutte contre le mariage précoce qui est la cause principale de la fistule obstétricale. « Vous devez parler à vos enfants du danger des rapports sexuels avant le mariage ». Elle a aussi appelé les femmes leaders à faire la sensibilisation pour limiter les naissances.

Concernant la vie sociale, la Première Dame leur a présenté le comportement d’une femme sage : elle traite bien son mari, veille à l’Education des enfants en répartissant des tâches aux membres de la famille et elle est toujours propre, etc. La Première Dame a indiqué que toute femme a besoin de la sagesse pour bien gérer la famille. « Quand la famille est stable, le pays devient aussi stable » a déclaré Son Excellence Denise Nkurunziza.
Rappelons que l’OPDAS rassemble 40 Premières Dames d’Afrique pour lutter contre le Sida.