Le Président de la République du Burundi, Son Excellence Pierre Nkurunziza, a dirigé ce mardi une retraite gouvernementale à laquelle participent tous les membres du Gouvernement du Burundi. L’objectif de cette retraite est d’évaluer ensemble l’action gouvernementale dans tous les domaines, afin d’optimiser les rendements, harmoniser l’action du gouvernement et maintenir le cap.

Très tôt, des consultations entre différentes directions générales des Sociétés paraétatiques avec leurs Ministères et Vice-Présidences de tutelle  étaient organisées pour faire le point sur certains dysfonctionnements avant la Grande rencontre avec le Chef de l’Etat qui est en même temps le Chef du Gouvernemnt.

Entouré des deux Vice-Présidents de la République, le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza a donc réuni tous les membres du Gouvernement avec les directeurs généraux des Sociétés paraétatiques, ainsi que tous les conseillers principaux à la Présidence et aux Vice-Présidence.
Le Président Nkurunziza a rappelé le devoir d’exemplarité et l’obligation de résultats qui incombent à tout responsable du service public. Il a réaffirmé sa volonté de travailler pour le développement du Burundi, et a exhorté les participants à cette rencontre à rejeter toute forme de paresse ou d’insubordination qui entravent souvent l’action gouvernementale,  en indiquant que des dysfonctionnements s’observent surtout au niveau des mises en exécution des décisions politiques ou administratives, au niveau des directions spécialisées.
Le Président Nkurunziza n’a pas manqué à  dénoncer certains cas de malversation économique avant de promettre que des sanctions exemplaires seront prises contre quiconque sera reconnu coupable d’une quelconque forme de malversation ou de corruption.