Le Président de la République Son Excellence Pierre Nkurunziza a reçu en audience les membres de la Commission nationale du Dialogue inter burundais (CNDI) venus lui présenter le Rapport final des activités réalisées par la commission depuis sa mise en place en Octobre 2015.

 

Au sortir de l’audience, le Président de la CNDI s’est  adressé à la presse et a fait savoir que le travail de la CNDI a été effectué dans des conditions parfois difficiles mais que les résultats sont satisfaisants, eu égard de la mission qui leur avait confiée, celle de recueillir les doléances et contributions de tous les burundais dans le cadre du dialogue interburundais.

 

Il a également fait savoir que “ la proposition majeure qui ressort des consultations réalisées concerne la nécessité d’amender la Constitution pour actualiser, améliorer, assouplir ou durcir certaines dispositions de l’actuelle Constitution du pays.”

 

“La majorité des burundais consultés ont en commun la volonté de supprimer les limites de mandats présidentiels, même si une partie considérable estime que les limites de mandats sont un gage démocratique.”: a-t-il ajouté.

Le Président de la CNDi a également fait savoir que les autres doléances s’articulent autour de l’amélioration des conditions de vie de la population, notamment la lutte contre la pauvreté et le chômage. Il est également question de justice sociale, de séparation des pouvoirs, du respect des Droits de l’homme et de l’indépendance de la Justice.