En visite en province de Gitega ce vendredi,  le President de la République Son Excellence Pierre Nkurunziza a rencontré en commune Ryansoro, les gouverneurs de toutes les provinces du pays.

Après le mot introductif, le Chef de l’Etat  leur a accordé la parole pour soulever l’actualité particulière de leurs provinces, qui, visiblement n’était pas abondante.

Leurs différentes interventions tablaient principalement sur la récupération des marchés par les communes, des terres illégalement confusquées, la solidarité locale,et les camps de travail pour les jeunes en vacances.

“La décentralisation est bonne, mais tâchez de n’exproprier personne, respectez les anciens contrats pour éviter tout différend”, leur a conseillé le  Président Nkurunziza parlant de l’appropriation des marchés.
“ Toutes terres illégalement confisquées, ou non exploitées comme convenu, doivent être remises à l’administration”, a répondu le Chef de l’Etat à la préoccupation des gouverneurs qui constatent que certains contrats liés à l’attribution des terres n’ont pas été respectés”.
“ Nous avons une dette morale envers nos parents, c’est pourquoi nous devons travailler pour une solidarité locale. Ainsi donc, d’ici  trois mois, toute commune du pays sera dotée d’une association constituée par des natifs pour aider nos vieux, nos veuves et nos orphelins dont la plupart se retrouvent dans la rue, une honte pour nos communes ou provinces”, a martelé le Président Nkurunziza.

Il es a ensuite appelé à bien encadrer les jeunes en vacances, à travers les camps de travail, non seulement en considérant le nombre de présences mais surtout en visant leurs performances, en fonction des objectifs bien définis.