Le Président Burundais SE Pierre Nkurunziza a rencontré ce jeudi 23 novembre 2017, dans les enceintes de l’Institut National de Santé Publique, les natifs de la Commune MUKAZA pour la troisième séance de moralisation de la société.

« Uja mu kibira utazi ugaca inkoni utazi »est un proverbe rundi que le Président Nkurunziza leur a cité qui veut dire que « seul un sot mesure la profondeur de l’eau avec ses deux pieds », un clin d’œil aux citadins qui sont souvent manipulés par certains politiciens malhonnêtes.

« Soyez toujours vigilants car si vous ouvrez la brèche, nos tracteurs vont saisir la balle au bond» a dit le Père de la Nation burundaise leur rappelant que c’est inhabituel au Burundi qu’un Chef d’Etat puisse réunir les natifs de Bujumbura pour leur apprendre l’Histoire du Burundi.

Les natifs de la Commune MUKAZA en mairie de Bujumbura ont appris du Chef de l’Etat la lutte du roi Ntare Rushatsi Cambarantama pour la protection des frontières du Burundi ainsi que l’amour patriotique qui a caractérisé le roi Mwezi Gisabo.  

« Jaloux de l’Unité des Burundais, le colonisateur a fragilisé le Burundi en instaurant le principe de diviser pour reigner » a fait savoir le Président Nkurunziza, leur expliquant l’instauration de l’ethnisme en cassant le clanisme rassembleur et en détruisant les principes culturels basés sur les familles.

Le Numéro Un Burundais a terminé son enseignement par les eloges à l’endroit du Prince Louis Rwagasore qui bien qu’il était prince il a sacrifié sa vie pour l’Indépendance du Burundi. «Nous avons le devoir de sauvegarder son héritage» a conclu le Président de la République