C’est dans les enceintes de l’ex Building des finances que Son Excellence le Président de la République a procédé au lancement du plan innovant de la ville de Bujumbura et ses environs (Vision-2045, dont la mise en place a été financée par le PNUD. Selon le Maire de la ville de Bujumbura Honorable Freddy MBONIMPA, ce plan va contribuer à une meilleure gestion de la ville de Bujumbura dans l’intérêt des générations futures.

Le Ministre de l’environnement et de l’aménagement du territoire, de son côté a remercié les partenaires du Burundi qui ont aidé financièrement et techniquement à la réalisation de ce plan. Un exemple de coopération Sud-Sud qui constitue l’avenir dans les rapports entre les Nations, a souligné Honorable Célestin NDAYIZEYE et d’ajouter que ce plan vient à point nommé au moment où la pression démographique, les constructions anarchiques sont devenues des menaces pour la ville de Bujumbura. La croissance de l’exode rural amène des populations supplémentaires que la ville se doit d’absorber afin de préserver un environnement et un cadre de vie sain et agréable. Les chiffres sur ce sujet sont assez éloquents : Bujumbura accueillera à l’horizon 2045 plus de 4.100.000 habitants soit  4.461 Habitants au Km2 pour une superficie de 913 Km2.

Son Excellence le Président de la République Pierre NKURUNZIZA dans son discours de circonstance, a remercié le PNUD qui est resté aux côtés des Burundais même au moment où les autres partenaires leur  avaient tourné le dos, c’est une marque d’une véritable amitié a-t-il renchéri. Parlant de l’importance de ce plan pour le pays, Son Excellence Pierre NKURUNZIZA est revenu sur les chiffres alarmants fournis par les experts, en recommandant qu’il faille agir dans l’immédiat. C’est pourquoi il a promis de faire en sorte que ce plan soit mis en application et « les moyens sont là pour la pleine réalisation de tout ce qui a été suggéré dans le plan » a martelé Son Excellence Pierre NKURUNZIZA. Aussi, le Président de la République a prodigué des conseils  surtout aux natifs de Bujumbura dans des domaines variés, axés notamment sur la protection de l’environnement, le ramassage des ordures, la propreté, une bonne gestion de l’eau, la construction des infrastructures hôtelières et de loisir de grande envergure par la mise en commun des moyens. Sur ce dernier point il a exhorté les opérateurs économiques de la capitale de mettre ensemble leurs moyens car l’union fait la force.