Ce mardi 12 décembre 2017, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a lancé la campagne du référendum constitutionnel devant des milliers de burundais et un parterre de hautes personnalités dont le Président de l’Assemblée Nationale, le Président du Senat, les deux Vice-Présidents, les honorables députés et sénateurs, les membres des corps constitués, les membres des missions diplomatiques et consulaires dans leur ensemble. Les activités se sont déroulées dans la commune Bugendana de la province Gitega.
Dans son allocution de bienvenue le Gouverneur de la province de Gitega a remercié le Président de la République pour le choix de sa province dans le lancement de cette activité d’une aussi grande importance. La commune Bugendana est située au centre du pays et le message qui y sera délivré sera facilement perçu aux quatre coins de notre chère patrie, a dit le Gouverneur. Parlant de la situation de sa province, Monsieur Venant MANIRAMBONA a dressé un tableau largement positif sur tous les plans ; la situation sécuritaire est bonne, le contexte économique évolue positivement et la cohabitation entre les populations est au beau fixe a-t-il dit. Il a terminé son allocution en souhaitant la bienvenue aux illustres invités présents dans sa province.
Prenant la parole à son tour, le Président de la République du Burundi, Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a remercié tous ceux qui se sont donnés la peine de venir jusqu’au centre du pays pour assister aux cérémonies de lancement de la campagne référendaire sur la constitution du Burundi. Il a expliqué que les modifications et améliorations intervenues dans la constitution qui sera soumise au référendum ont été élaborées dans le souci de doter le pays d’institutions fortes capables d’éviter de manière définitive au pays les cycles de violences qu’a connu le pays depuis son indépendance et d’expurger de la constitution les articles devenus désuètes et se conformer aux exigences légales nées de l’adhésion du Burundi à la Communauté Est Africaine.
Le Président de la République a en outre indiqué que les bases essentielles de la constitution ont été maintenues, il s’agit des quotas ethniques, des garanties protectrices pour les minorités et de toutes les parités constitutionnelles déjà existantes notamment en matière de genre. Le Chef de l’Etat a poursuivi son allocution en mettant en garde les fauteurs de troubles et autres qui tenteraient d’entraver le déroulement de cette activité. C’est à l’issue de ce discours que Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a procédé au lancement officiel de la campagne sur le référendum constitutionnel.