C’est dans le salon d’honneur du stade Urukundo de Buye, en Province Ngozi que Son Excellence Pierre NKURUNZIZA Président de la République du Burundi a reçu Monsieur Jurg LAUBER, Président de la configuration Burundi au sein de la Commission de Paix et Sécurité des Nations Unies.

Le Président de la République a informé Monsieur Jurg LAUBER que la sécurité règne sur tout le territoire et que la population vaque à ses occupations quotidiennes en toute quiétude. Aussi, a martelé le Président de la république, le chantier de la réconciliation nationale est déjà avancé avec le travail important de la Commission Vérité et Réconciliation, celui de la Commission des Terres et autres Biens ainsi que celui de la Commission de désarmement de la population civile . Cependant, le Chef de l’ Etat déplore l’absence d’accompagnement de la communauté internationale malgré les efforts remarquables fournis par le Gouvernement du Burundi.

Son Excellence Pierre Nkurunziza s’est félicité du retour massif des réfugiés malgré l’attitude du Haut Commissariat pour les Réfugiés qui ne fournit pas assez d’éfforts pour accélerer le mouvement. Ainsi, plus de 200 000 réfugiés sont déjà rentrés par leurs propres moyens et ils ont trouvé leurs biens intacts.
Sur le plan politique, le Chef de l’Etat se dit satisfait de l’etat d’avancement du processus de reforme constitutionnelle. La campagne d’enrôlement s’est bien déroulé avec une participation passive des électeurs, battant ainsi le record  d’inscrits dans un processus électoral au Burundi. Il a indiqué que le processus actuel est le fruit des consultations entre acteurs politiques depuis 2012 et du dialogue interne conduit par la Commission Nationale de Dialogue Inter Burundais. Il a informé son hôte que les prescrits essentiels de l’accord d’Arusha ont été respectés dans leur ensemble. Il a fait remarquer que l’Accord d’Arusha prévoit elle-même une disposition sur l’amendement de la constitution après une période de cinq ans.

Parlant de la situation socio économique, le Président de la République s’est réjouit de la bonne pluviométrie qui a permis d’avoir une bonne récolte. Des reformes sont en cours pour permettre de booster le secteur agricole.
Prenant la parle,  Monsieur Jurg LAUBER a remercié le Chef de l’Etat pour l’accueil et lui a félicité pour les succès enregistrés depuis sa dernière visite. Il lui a fait part des discussions constructives qu’il a eues avec les différents membres du Gouvernement qu’il a rencontré. Il a exprimé son souhait de voir le processus du référendum se dérouler sans incident et dans les règles de l’art, ajoutant qu’il est satisfait du développement du processus en cours et du travail déjà fait par Commission Electorale Nationale Indépendante ainsi que celui de la CVR et a promis de plaider pour un soutient de la Communauté Internationale à cette dernière. Il a souhaité de voir le mandat de celle-ci prolongé.Monsieur Jurg LAUBER a en outre précisé qu’il pris l’initiative de la mise en application du plan d’urgence humanitaire malgré les désaccords entre le Gouvernement Burundais et l’OCHA. Selon lui, certains points du plan comme le secteur de la santé méritent une attention particulière. La Configuration a prévu une enveloppe de 5 millions de dollars pour améliorer l’accueil  des réfugiés qui rentrent. Il a informé le Président de la République de la préparation du plan de développement pour l’horizon 2030 et promis l’appui de la configuration. Des rencontres seront programmées pour approfondir les études sur les besoins du Burundi en matière de développement.
Enfin, le Chef de l Etat a salué la coopération entre la configuration Burundi et le  Gouvernement du Burundi, déplorant que ce n’est pas le cas avec les autres organes des Nations Unies , en démontrent les rapports complaisants qu’ils confectionnent sur le Burundi faisant fi de la réalité du pays. Le Président Pierre NKURUNZIZA a soutenu le souhait exprimé par Monsieur LAUBER de voir la configuration accompagner le processus électoral de 2020.