Chaque 1er mai de l’année, le monde célèbre la fête internationale du travail et des travailleurs. Au Burundi, les cérémonies se sont déroulées dans toutes les provinces du pays, rehaussées par les plus hautes autorités. Le numéro un Burundais Son Excellence Pierre Nkurunziza s’est joint à la population de Rutana dans ces festivités, au stade de la SOSUMO.

Après un long défilé qui a vu la participation des travailleurs de l’Etat et du secteur privé, le Gouverneur de la Province de Rutana a souhaité la bienvenue à Son Excellence le Président de la République Pierre Nkurunziza et aux autres invités de marque y compris les membres du corps diplomatique accrédités à Bujumbura.  Il a présenté au Chef de l’Etat une province en paix et en sécurité dans laquelle la population s’attèle aux travaux de dévéloppement pour un meilleur avenir.

Le représentant de la Confédération des Syndicats du Burundi « COSYBU » et celui des employeurs quant à eux, ont remercié le Gouvernement pour les avancés dans l’amelioration des conditions de travail et de vie des travailleurs. Ils ont, cependant, souligné  que beaucoup reste à faire notamment sur le plan des revendications salariales, des indemnisations pour les travailleurs lésés et la formation en cours d’emploi. Aussi, ils ont sollicité l’amelioration des conditions pour les operateurs économiques qui contribuent dans la réduction du chômage au Burundi .

Le Chef de l’Etat pour sa part, a félicité les travailleurs qui ont bien presté, contribuant ainsi à l’augmentation de la production. Quant à  leurs doléances, le Chef de l’Etat les invités à plus de patience pour que les conditions économiques s’améliorent. Ainsi, il a appelé tous les travailleur à redoubler d’efforts pour de meilleurs résultats.  Parlant de la protection de d’environnement, le Président de la république a indiqué que les catastrophes de ces derniers jours sont le résultat d’une gestion inconséquente de l’urbanisation. La nature doit être traitée avec déférence sinon elle se vange a-t-il conclu sur ce sujet, soulignant la nécessité de tenir compte de la protection de l’environnement dans tout projet d’urbanisation.

Pour clôturer la célébration en beauté,  le Chef de l’Etat a primé 17 personnes qui se sont distinguées dans différents secteurs de la vie du pays.