Ce Mardi 22 mai 2018, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a reçu en audience, une délégation de l’Union Parlementaire Africaine (UPA), en 72ème session du Comité Exécutif au Burundi, conduite par Son Président, Très Honorable Cipriano CASSAMA. Ensemble avec les Représentants des Parlements de la Guinée Bissau, du Mali, du Bourkina Faso, du Congo Brazzaville et du Ghana, ils ont d’abord félicité le Président de la République et le peuple burundais pour le référendum réussi, pour les résultats et le scrutin qui s’est déroulé en toute liberté : « le peuple burundais a choisi librement », a –t-il dit.

Le Président du Comité Exécutif de l’Union Parlementaire Africaine a indiqué qu’ils sont venus en grand nombre au Burundi ; 25 délégations, une première dans l’histoire de l’UPA, pour démontrer à la communauté internationale leur soutien au Burundi. Très Honorable Cipriano CASSAMA a affirmé qu’ils ont trouvé le Burundi en paix, avec une population au travail pour le développement, contrairement à ce que raconte la communauté internationale.

Le Président du Comité Exécutif de l’UPA a informé le Chef de l’Etat qu’ à  la fin de la session à Bujumbura, ils vont sortir une déclaration de solidarité aux autorités et au peuple burundais  contre le néocolonialisme et a promis de faire des lobbyings auprès des Nations Unies, de l’Union Africaine et des organisations internationales pour qu’ils soutiennent le Burundi au lieu de l’infliger des sanctions injustes.

Le Chef de l’Etat Pierre NKURUNZIZA de son côté, a souhaité la bienvenue et un bon séjour à la délégation de l’Union Parlementaire Africaine et l’a invitée de découvrir le Burundi, un pays en paix. Parlant du referendum constitutionnel, le Chef de l’Etat a indiqué que le Burundi a enregistré un grand taux de participation de 95%, ce qui est une fierté pour les burundais, fondée également sur le fait que le référendum a été pour la première fois, entièrement financé par les burundais.

Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a rappelé que les pays africains partagent l’histoire pour la plupart, une histoire marquée par le néocolonialisme, qui malheureusement, refait surface dans beaucoup de pays africains actuellement. « Au Burundi comme au Guinée Bissau, des coups d’Etat sont tentés par des mercenaires recrutés par les occidentaux », a fait remarquer le Chef de l’Etat à la délégation de l’UPA. Ainsi, le Président Pierre NKURUNZIZA a invité les pays africains à se mettre ensemble et travailler dans la solidarité afin de vaincre l’ennemi commun qui tente de restaurer le néocolonialisme. A l’instar des ancêtres africains qui ont combattu les colonisateurs pour accéder aux indépendances, le moment est venu pour que les africains se lèvent comme un seul homme pour défendre le continent et sauvegarder les acquis légués par les ancêtres, a renchéri le Président Pierre NKURUNZIZA , avant de souhaiter pleins succès aux assises de l’UPA à Bujumbura.