Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore, a procédé, jeudi le 21 juin 2018, au lancement officiel des activités du Projet de Développement Local pour l’Emploi (PDLE), financé par la Banque Mondiale.

Dans son allocution, le Deuxième Vice-Président de la République a indiqué que le projet vise à aider la population burundaise à promouvoir le développement socio-économique du pays, en appuyant  les secteurs publics et privés, pour atténuer les effets sociaux et économiques négatifs de la crise que le pays a vécue par le passé, en particulier l’augmentation du chômage et la détérioration des services de base, ceux-ci posant un risque non négligeable pour la cohésion sociale.

Il a souligné que le projet va commencer avec 57 sous-projets d’infrastructures publiques spécialement ciblées sur les zones vulnérables et, dont la construction va créer des opportunités génératrices de revenus pour les populations locales et les Petites et Moyennes Entreprises du secteur de la construction, avec un financement de 20.8 millions de dollars américains. « Il s’agit de 12 marchés situés dans diverses provinces, 1 village des métiers au quartier industriel de Bujumbura, 20 sous-projets de réhabilitation des routes pour améliorer les infrastructures de transport locales, 6 centres de santé,  13 écoles, 2 centres de jeunes, 1 aire de jeux et 2 centres administratifs», a ajouté SE Dr. Joseph Butore.

Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président a, en outre, indiqué que le projet contribuera au renforcement des collectivités locales en améliorant le processus de décentralisation, tant au niveau du cadre juridique et réglementaire qu’en termes de mise en œuvre et de gestion du processus. « A travers ce projet, les collectivités locales seront à mesure de gérer correctement leurs investissements et recevoir le soutien optimal du Gouvernement Central grâce à un processus de décentralisation bien exécuté et efficace », a précisé le Deuxième Vice-Président de la République.

Par ailleurs, il a confié que pour le Gouvernement, le Projet de Développement Local pour l’Emploi contribuera à l’amélioration du cadre institutionnel de la décentralisation et l’élaboration du plan d’action pour sa mise en œuvre. Bien plus, le projet soutiendra également les institutions publiques et privé engagées dans la promotion et l’encadrement des investissements.

Il a, enfin, indiqué que le Gouvernement du Burundi se réjouit du partenariat entre le Burundi et la Banque Mondiale, en particulier le lancement du projet PDLE qui est dans la logique de la conformité avec les priorités du Gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté et de la relance économique.  Il a invité les futures bénéficiaires des actions de ce projet de s’en approprier, en vue de s’assurer de la durabilité de ses acquis.