M. Ephraim Oupa Monareng, Ambassadeur de l’Afrique du Sud au Burundi était venu présenter à Son Excellence Pierre Nkurunziza ses adieux après cinq ans passés au Burundi.  En exprimant sa reconnaissance au Président Pierre Nkurunziza, l’Ambassadeur sud-africain s’est réjoui des bonnes relations existant entre son pays et le Burundi. M. Monareng,  s’est dit très satisfait de la disponibilité et la bonne collaboration du Gouvernement du Burundi, lui ayant permis de travailler dans de bonnes conditions et s’est dit confiant que son successeur recevra le même accueil: “Au cours de ces cinq dernières années, ma famille et moi avons expérimenté l’hospitalité et la fraternité des burundais. « Pas une seule fois nos sollicitations ne sont restées vaines, le Gouvernement du Burundi s’est toujours montré disponible et coopératif. Nous avons accompli de grandes choses ensemble et cela se poursuivra”, a renchéri l’Ambassadeur Sud Africain.

Il a également félicité le Gouvernement du Burundi pour la réussite de l’organisation du Référendum et il en a profité pour présenter à Son Excellence Pierre Nkurunziza, un message de félicitation de son homologue sud-africain Son Excellence Cyril Ramaphosa, à l’occasion de la célébration du 56ème anniversaire de l’Indépendance du Burundi.

Prenant la parole pour féliciter l’Ambassadeur sortant sur le travail accompli au cours de son mandat au Burundi, le Président de la République Pierre Nkurunziza s’est réjoui des relations historiques que le Burundi entretient avec l’Afrique du Sud et a remercié l’Ambassadeur Oupa Monareng pour ses efforts dans le rapprochement et le renforcement de ces relations. Le Président Pierre  Nkurunziza lui a rappelé le rôle historique que l’Afrique du Sud, à travers feu Nelson Mandela et Son Excellence Jacob Zuma, a joué dans le processus de paix au Burundi et il n’a jamais cessé de soutenir le pays: “Le Burundi n’a jamais été seul, il a toujours pu compter sur l’amitié et la coopération multidimensionnelle de l’Afrique du Sud”.

L’Ambassadeur Oupa E. Monareng a déclaré devant la presse qu’il restera à jamais marqué par l’hospitalité du peuple burundais et gardera le souvenir d’un pays beau et attachant.