Après la sensibilisation des leaders et les acteurs religieux à l’intérieur du pays, sur l’élimination de la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant, la date du 6 Juillet 2018 était le tour de ceux de la Mairie de Bujumbura. Cet atelier a eu lieu dans l’hôtel Royal Palace . Outre les pasteurs des Eglises protestantes, les Représentants du Système des Agences des Nation Unies comme celui de l’ONUSIDA et FNUAP ainsi que les hauts cadres du Ministère de la Santé Publique et de la lutte contre le sida ont rehaussé de leur présences cette activité.
Comme l’a annoncé le Chef de la municipalité sanitaire de Bujumbura, Dr AKINDAVYI Cléophile, la Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant (PTME) se trouve à un très bon niveau car il y a partout dans la ville de Bujumbura, l’existence de structures de PTME(39 sites) ;Toute femme venue en Consultation Prénatale est dépistée pour le VIH avec un taux de 97 %; les prestataires des tous les sites offrant les services de VIH sont formés en Prise en Charge pédiatrique(PEC) et en PTME ; il y a aussi disponibilité des intrants(test de dépistage, les médicaments,…).
Mais, a souligné Dr AKINDAVYI Cléophile, comme il y a des forces, il y a aussi des faiblesses : la consultation prénatale précoce est toujours en souffrance (25 % seulement) ; le taux des femmes accompagnées par leurs partenaires est toujours faible; les activités du secteur privé reste non documentées (les CPN faites dans les cabinets des gynécologues privés);etc.
Dans son discours, la Première Dame a indiqué que ledit atelier est organisé pour susciter la grande implication des pasteurs, dans le programme de la prévention du VIH car la plupart de ces derniers ne reconnaissent pas le rôle des médecins. Ils se plongent seulement dans les prières sans toutefois laisser les gens partir à l’hôpital.
La Première Dame du pays a enfin incité les pasteurs à prêcher par le bon exemple en se faisant dépister volontairement avant de sensibiliser les autres. Elle a aussi invité les participants à témoigner un soutien indéfectible aux personnes vivant avec le VIH.
Les activités ont été clôturées par la remise des cadeaux à Son Excellence Denise Bucumi Nkurunziza par les Pasteurs. Ces cadeaux étaient composés de 3 vaches respectivement dénommées Yamugisha, Yamahoro et Yarukundo.