Le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre Nkurunziza a accordé une audience aux membres du Comité exécutif de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains, qui sont à Bujumbura pour participer à la 14ème réunion de leur comité.

La délégation était conduite par l’Ombudsman du Burundi, Honorable Édouard Nduwimana, qui a présenté au Chef de l’Etat les missions et les actions de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains, dont les statuts attendent d’être agréés par l’Union africaine. A ce propos, l’Ombudsman du Burundi a sollicité le soutien du Président Pierre Nkurunziza pour faire une plaidoirie auprès de ses homologues Chefs d’États africains pour que leur association soit officiellement reconnue au niveau de l’Union africaine. La Présidente sortante de l’association, l’Éthiopienne Fozia Amin, a salué les efforts du Burundi pour renforcer l’institution de l’Ombudsman et a souhaité que cela puisse s’étendre au niveau du continent.

Pour sa part, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre Nkurunziza a réaffirmé son soutien et l’importance qu’il accorde à l’institution de l’Ombudsman dans la société et les a félicités pour leur noble engagement. Il s’est engagé à les soutenir et s’est prononcé en faveur d’un agrément de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains au niveau de l’Union africaine: “ Au moment où l’Union africaine aspire à une indépendance financière, il est aussi opportun de repenser les systèmes de médiation. Ils doivent être tout aussi indépendants. Ne pas toujours recourir aux ressources externes au continent. Des solutions africaines aux problèmes africains”

La 14ème réunion du comité exécutif de l’Association des Ombudsmans et Médiateurs Africains a vu la participation des délégations venues de 13 pays de l’Afrique.