Le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a passé les journées de mardi le 17 et mercredi le 18 juillet au centre du Pays. Il a commencé sa tournée par la Province de Muramvya où il a animé une rencontre de moralisation et de conscientisation patriotique à l’endroit des natifs et cadres de cette Province avant de procéder à l’inauguration des nouveaux bureaux de la Commune de Muramvya. Ces bureaux à trois niveaux ont été construits grâce aux efforts de la population dans le cadre des travaux communautaires et sur financement du FONIC et contributions des natifs de cette commune. Sur le chemin du retour le Chef de l’Etat a distribué une aide alimentaire aux vulnérables des communes Muramvya et Rutegama.

A Rutegama le Chef de l’Etat était accompagné par le Chef de Cabinet Civil du Président de la République qui est lui-même natif de cette commune.

Le Président de la République a passé la journée de mercredi dans la province de Gitega où l’attendait une journée chargée. La première activité fut une réunion avec les gouverneurs de toutes les provinces du Burundi. Au menu la situation socio politico sécuritaire du pays. Après cette rencontre le Chef de l’Etat a dirigé une réunion de « Préparation de la Journée Nationale de Solidarité locale ». Le Président était entouré de quatre Ministres à savoir celui de l’intérieur, de l’Education patriotique et du développement local, celui de la solidarité nationale, des droits de la personne humaine et du genre ainsi que celui de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement qui avaient pour mission de réfléchir sur une politique nationale d’assistance aux plus vulnérables en vue de combattre la misère dans le pays.

Dans son allocution le Chef de l’Etat est revenu en détail sur la stratégie adoptée par le Gouvernement en vue de venir en aide de manière efficiente et pérenne aux nécessiteux. Le gouvernement a choisi d’impliquer les collectivités locales, eux qui sont proches des bénéficiaires et donc à même d’identifier efficacement le genre d’intervention adéquate pour tirer de la misère ces personnes vulnérables. Faisant référence à la tradition Burundaise qui ne permettait pas à ce qu’un membre de la société se retrouve dans un état de précarité extrême, le Chef de l’Etat a exhorté les participants à cette rencontre à prêcher par l’exemple en donnant de leur personne notamment par des assistances simples mais ô combien nécessaires à des personnes âgés ou souffrant de divers handicapes qui vivent sur leurs collines d’origine.

Pour le Chef de l’Etat la responsabilisation de la collectivité locale fait appel à l’implication maximale de la commune dans cette politique. C’est pourquoi les administratifs à la base ont été appelés à doubler d’efforts pour que dans les jours qui viennent le Burundi ne puisse pas compter dans sa population les mendiants, ce qui constitue une honte pour toute la société.
Le Président de la République du Burundi a clôturé ses activités par les travaux communautaires au stade Ingoma de Gitega où était rassemblée une foule immense de jeunes en vacances scolaires. Dans son allocution le Chef de l’Etat a indiqué à ces jeunes que les vacances n’étaient pas une période où l’oisiveté et la débauche doivent être mises en avant. C’est au contraire une occasion pour s’adonner à diverses activités manuelles et intellectuelles pour le bien de la communauté où ils passent leurs vacances. Il leur a exhorté à participer massivement dans les différentes activités qui seront organisées par l’administration.