En marge d’une descente sur terrain dans le quartier Kanyosha de la commune urbaine de Muha pour l’inauguration de l’Ecole Fondamentale Beau Soleil, le Président de la République du Burundi Son Excellence Pierre Nkurunziza a reçu en audience Mesdames Liberata Mulamula (Tanzanie) et Specioza Kazibwe (Ouganda), membres d’une mission de solidarité et de plaidoyer au Burundi du 9 au 11 août 2018.

La mission a été préparée est menée par le Bureau de l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Région des Grands-Lacs, ONUFEMME, l’Union Africaine (UA) et la Conférence Internationale sur la Région des Grands-Lacs (CIRGL) par l’entremise du Comité Consultatif pour la Plate-forme des femmes, composé des membres du Panel des Femmes Sages de l’UA (FemWise), du Forum Régional des Femmes de la CIRGL et de l’ONUFEMME.

Dans un communiqué final rendu public ce samedi 11 août, les membres de cette mission qui ont entre autres hautes personnalités, rencontré Son Excellence la Première Dame du Burundi, ont salué l’engagement et les efforts fournis par cette dernière « pour relever le niveau de bien-être de la femme et de la jeune fille. » La mission a en outre « exprimé sa profonde reconnaissance pour l’enthousiasme et l’altruisme affichés par les femmes leaders burundaises à faire face aux défis qu’elles rencontrent quant à une plus grande participation politique des femmes » rappelant dans son communiqué qu’ « un quota minimum de 30% est réservé aux femmes [Burundaises] aux hautes fonctions de décisions et aux fonctions électives. »

Les femmes membres de cette mission de solidarité ont lancé un appel à la communauté internationale pour qu’elle appuie techniquement et financièrement les femmes du Burundi.