Le 21 octobre 2018, le Burundi commémorait le 25ème anniversaire de l’Assassinat du Héros de la démocratie, Son Excellence le Président Melchior Ndadaye. Les cérémonies y relatives étaient organisées ce lundi 22 octobre 2018 et ont débuté par une messe de requiem célébrée à la cathédrale Regina Mundi, en présence des hautes autorités du pays dont le couple présidentiel, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat, les deux vice-présidents de la République, l’ombudsman de la République du Burundi, ainsi que les membres du gouvernement et des hauts cadres de l’Etat.

Dans son homélie, le vicaire général de l’Archidiocèse de Bujumbura, Mgr Anatole Ruberinyange, a exhorté tous les chrétiens à faire de la prière leur priorité et d’initier des activités concrètes visant à venir en aide, secourir son prochain dans le besoin, sans discrimination aucune. Dans ce contexte, les fidèles ont été conviés à entreprendre une véritable conversion intérieure qui est un préalable pour apporter du changement dans nos vies et dans notre pays où doivent régner la paix, la solidarité et la fraternité. Mgr Ruberinyange a exhorté les chrétiens à être, dans leur vie de tous les jours, des piliers de la paix et de toujours rechercher le royaume de Dieu.

Les cérémonies de cette journée se sont poursuivies sur la tombe du Héros de la démocratie où le Président de la République, Son Excellence Pierre Nkurunziza accompagné de son épouse, a déposé une gerbe de fleurs, en hommage au Président Melchior Ndadaye et ses compagnons. Le même acte a été ensuite posé respectivement par le représentant du corps diplomatique et consulaire accrédité au Burundi, la famille de feu président Melchior Ndadaye dont son épouse Laurence Ndadaye, les familles des autres disparus ainsi que les représentants des partis politiques agréés au Burundi.

Les participants à cette cérémonie ont également écouté le discours du feu président Melchior Ndadaye prononcé à l’occasion de la victoire de son parti Sahwanya-FRODEBU, trois mois avant son ignoble assassinat. Dans ce discours, il a invité les Burundais à adhérer à un Burundi nouveau où règne la fraternité, un Burundi nouveau caractérisé par la tolérance mutuelle, le partage des ressources et l’entraide sociale.

L’on se souviendra que deux jours auparavant, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre Nkurunziza avait rendu visite à la famille de Feu Président Ndadaye dans sa commune natale de Nyabihanga, dans la province de Mwaro, où il s’est recueilli à la tombe de feu mère du Héros.