C’est en province Ngozi qu’a eu lieu, ce jeudi, le lancement de la campagne « Naître Libre pour Briller de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour la Lutte contre le SIDA OPDAS , par la Première Dame du Burundi , Son Excellence Denise Nkurunziza. Cette campagne va s’étendre sur une période de 5 ans et vise l’élimination de la transmission du VIH /SIDA de la mère à l’enfant d’ici 2030. Ces cérémonies ont vu la participation des Premières Dames de la Zambie et de Centrafrique, des invités de marque venues des quatre du monde ainsi les partenaires de l’OPDAS-Burundi.

La Secrétaire Exécutif de L’OPDAS au niveau de l’Afrique, le Ministre de la Santé ou le Représentant du FNUAP au Burundi, ont salué la contribution de la Première Dame dans cette lutte car le taux d’infection a sensiblement baissé depuis qu’elle s’est investie dans la campagne de lutte contre le SIDA et sont confiants qu’avec cette campagne la situation va beaucoup s’améliorer.

Prenant la parole, la Première du Burundi Son Excellence Denise Nkurunziza a d’abord présenté à l’assemblée, les Premières Dames de la Zambie et de la République Centrafricaine, membres de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour la lutte contre le Sida OPDAS en sigle. Son Excellence la Première Dame a indiqué que le lancement de la campagne « Naître Libre pour briller » s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des engagements faits par les Premières Dames lors de la dernière rencontre de New York. En effet, dans le but de l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, la Première Dame du Burundi avait promis de lancer la campagne « Naître Libre pour Briller » avant la fin de l’année  2018. Ainsi, le Burundi veut arriver à zéro infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au SIDA. La lutte contre le SIDA étant l’une des stratégies de croissance et lutte contre la pauvreté, L’OPDAS -Burundi en a fait une priorité. La Première Dame a saisi cette occasion et a remercié le Ministère de la Santé et les autres partenaires de l’OPDAS qui appuient les activités de réponse aux infections au VIH et qui vont appuyer la mise en oeuvre du plan d’action de cette campagne.

Après les cérémonies, les Premières Dames de Zambie et Centrafrique ont visité les réalisations de la Première Dame du Burundi dans le cadre de venir en aide aux vulérnérables. Elles ont visité l’Orphelinat le Bon Samaritain de Buye qui héberge actuellement 43 enfants orphelins et subvient à leurs besoins en nourriture, en habillement et en médicament. L’autre endroit visité est l’ETS Buntu qui a un effectif de 226 élèves repartis dans plusieurs sections dont l’hôtellerie, le tourisme, la menuiserie. Les Premières Dames ont également visité la Radio Télévision Buntu , l’oeuvre de Son Excellence Denise Nkurunziza. Les Deux Premières Dames ont beaucoup apprécié le travail excellent de la Première Dame du Burundi en faveur des vulnérables et ont souhaité qu’elle soit la marraine des autres Premières Dames d’Afrique dans les actions humanitaires. Elles l’ont encouragé d’aller de l’avant et promettent de la soutenir.