Les Femmes Leaders venues des cinq coins du monde, réunies à Bujumbura dans une Conférence Internationale, ont eu l’occasion de suivre plusieurs présentations et témoignages en rapport avec le thème : « Femme de Destinée lève-toi, Prends Courage et Agis car l’affaire te regarde ».  La  Première Dame  du Burundi Son Excellence Denise Nkurunziza , celle de la Zambie Son Excellence Esther LUNGU et de la République Centrafricaine Son Excellence Tina Marguerite TOUADERA ont demandé aux autres femmes de se lever et agir pour impacter positivement leurs sociétés respectives, tout en s’engageant elles-mêmes à prendre les devants dans cette action.  Les sources d’inspiration ne manque pas dans la Bible;  Déborah et Esther en sont des exemples vivants des femmes de destinée.

 

Les  femmes Leaders, ont, cependant, identifié certains défis qui freinent la volonté de la femme d’être une véritable femme de destinée et de contribuer à la transformation de la société et au développement de leur pays. Ce sont notamment les aspects de la culture qui ont un impact contre-productif, la peur et les découragements de l’entourage. Plus important encore, dit la Bible, une femme insoumise à son mari ne pourrait jamais prétendre aimer Dieu car, ce dernier a  investi l’homme du pouvoir de diriger sa famille. La Première Dame du Burundi Son Excellence Denise Nkurunziza a invité les femmes Leaders à surmonter ces obstacles pour pouvoir avancer. Ainsi, les femmes leaders se sont engagées de partir sur de nouvelles bases et travailler ensemble car l’union fait la force. Répondant à la doléance des participants à la conférence de voir la Conférence Internationale se pérenniser, la Première Dame Dénise Nkurunziza a rassuré les participants qu’une fois l’an le Burundi va tenir une conférence internationale des femmes leaders.

Les Premières  Dames de la Zambie et de la Centrafrique ont salué l’initiative de la Première Dame du Burundi d’organiser la Conférence Internationale des Femmes Leaders au Burundi et de les avoir invitées à cette importante rencontre, qui a été aussi une occasion pour elles de découvrir le Burundi et des œuvres louables de la Première Dame du Burundi. Selon la Première Dame de la Zambie, elle n’a pas hésité à venir au Burundi quand elle a reçu l’invitation malgré un tableau sombre  qu’on peignait du Burundi. Elle était sûre que tout irait bien, a -t-elle révélé . Son Excellence Tina Marguerite TOUADERA de la Centrafrique de son coté avoue qu’elle ne connaissait pas le Burundi que sur les médias étrangers, mais forte a été sa surprise de voir que le Burundi est en paix en témoignent les réalisations de la Première Dame dans le pays, car sans la paix, la Première Dame ne pouvait pas construire des écoles, des hôpitaux et des orphelinats et accomplir toutes les bonnes œuvres qu’elle a vues en province Ngozi s’est étonné la Première Dame Centrafricaine.

A la fin de la conférence, les Premières Dames de la Centrafrique et de la Zambie ont donné des présents à la Première Dame du Burundi composés d’un tableau avec une image du lion symbole de la royauté, voulant signifier que la Première Dame est la Reine du Burundi. La Première Dame a reçu aussi des bibles et d’autres cadeaux. Tous les participants sont partis avec du café et du thé burundais comme souvenir de leur séjour.