Ce mardi, 30 octobre 2018, en province Muramvya, le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a rencontré pour la troisième fois consécutive les journalistes dans une séance de moralisation. Participaient également à ladite séance, les porte-paroles des différentes institutions étatiques.

Selon Jean-Claude KARERWA NDENZAKO, Porte-Parole du Numéro Un Burundais, ce dernier veut inculquer aux burundais des notions essentielles de leur culture. Ce sont des séances qui aident également les burundais à découvrir les visées néocolonialistes et impérialistes qui n’ont cessé d’endeuiller notre pays depuis les années.

Dans cette 3ème séance de moralisation des journalistes, des professionnels des médias et des porte-paroles des institutions, le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA, comme il l’avait fait au cours des deux premières séances, est revenu sur certaines valeurs patriotiques qui devraient guider un vrai citoyen. Il a fait savoir que depuis la période monarchique, le peuple burundais a subi plusieurs attaques mais il ne s’est jamais laissé abattre grâce à nos ancêtres comme Ntare-Rushatsi Cambarantama, Ntare-Rugamba, Mwezi-Gisabo, etc. qui ont combattu pour la sauvegarde de la souveraineté nationale.

Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a aussi rappelé que notre pays a traversé des moments difficiles depuis la colonisation, que l’impérialisme européen n’a cessé et ne cesse toujours de vouloir endeuiller notre chère patrie. Le Chef de a clôturé la séance en demandant aux journalistes, aux professionnels des médias et aux porte-paroles des institutions, d’être des avant-gardes dans la sauvegarde des intérêts nationaux.