Ce vendredi 09 novembre 2018, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA  a rehaussé de sa présence les cérémonies de passation de témoin entre la 44ème  et la  46ème promotion et a ouvert officiellement la nouvelle année académique 2018-2019, marquée par l’incorporation des nouveaux candidats.

Les cérémonies ont vu la participation des hauts gradés de la Force de Défense Nationale dont le Chef d’Etat-major, le Secrétaire Permanent au Ministère de la Défense en lieu et place du Ministre empêché, des attachés militaires des pays ayant leur représentations diplomatiques à Bujumbura et d’autres invités d’honneur.

Le Commandant de l’ISCAM  le colonel Gaspard BARATUZA a souhaité la bienvenue aux invités et a retracé brièvement l’historique de l’ISCAM qui en est à sa 44ème promotion d’officiers sortis de ses rangs. L’institut actuellement classé premier  dans la Sous-Région a sorti pour la première fois des cadres militaires venus de la Communauté Est  Africaine.  Malgré ces avancées notables,  le Colonel BARATUZA a indiqué à l’assistance que les défis à relever restent aussi nombreux. Il a cité entre autres la vétusté de certaines infrastructures, la menace de la rivière Muha, les réformes nécessaires pour adapter les cours aux normes de la Communautés Est Africaine, etc. Il a terminé en félicitant les nouveaux lauréats en leur demandant de servir d’exemple dans leur future carrière au sein de la Force de Défense Nationale. Le Secrétaire Permanent au Ministère de la Défense a, quant à lui, prodigué divers conseils aux jeunes lauréats avant de remercier le Président de la République pour l’amour qu’il ne cesse de montrer à la Force de Défense Nationale en général et à l’ISCAM en particulier.

L’allocution du jour a été celle de Son Excellence Pierre NKURUNZIZA en sa double qualité de Président de la République et de Commandant Suprême des Forces de Défense et de Sécurité. Il a félicité les nouveaux lauréats et leur a demandé de ne jamais trahir le serment qu’ils venaient de faire devant une grande foule composée de leurs aînés. Les sollicitations malsaines ne vont pas manquer, mais tachez d’être fort et puiser dans ce que vous avez acquis comme bagages au cours de votre formation pour rester dans le droit chemin, a martelé le Commandant Suprême. Il a promis d’approfondir son enseignement lors d’une séance de moralisation qu’il compte animer bientôt au sein de cette prestigieuse institution. Après son allocution, le Président de la République a procédé à l’inauguration d’une salle moderne qui servira de restaurant-cantine pour la communauté de l’ISCAM.