Le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre Nkurunziza a réuni ce vendredi à Mukike en province Bujumbura,  tous les intervenants dans la filière café depuis la plantation, la production, la transformation et de commercialisation. Ont participé également à cette rencontre, les ministres de l’Agriculture, celui des finances, celui ayant en charge la bonne gouvernance, le Ministre du Commerce,  les représentants des banques dont celui de la BRB, etc.  Cette réunion intervient après que le Conseil National de sécurité avait demandé que le secteur de café soit régulé. Il s’agissait d’analyser l’étape franchie depuis que l’Etat a privatisé le secteur café et des mesures à prendre pour rentabiliser le secteur afin qu’il génère plus de devises comme avant et que le café burundais recouvre sa saveur d’un temps.

L’exposé du Ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement a montré qu’avec la privatisation, la production du café a connu une baisse remarquable qui a engendré aussi une chute du taux de devises. Les conséquences sont aussi le développement du commerce illégal, la diminution de la production et même de la qualité du café. Pire encore, les caféiculteurs ont vu leur café pris à un coût minimal avec le risque de ne pas être payé dans les délais. Actuellement, les arriérés des coopératives d’exploitation du café envers des caféiculteurs sont très importantes sans oublier les dettes envers les banques y compris la BRB.

Le Président de la République a appelé les responsables des coopératives de café à plus de patriotisme à l’instar de nos ancêtres et à honorer leurs engagements en liquidant toutes les arriérées envers les caféiculteurs et les banques. Ainsi, un délai de trois mois a été accordé par le Chef de l’Etat aux Ministres de l’agriculture, celui des finances et de la sécurité publique de restaurer de l’ordre dans ce secteur.

Les activités de Son Excellence le Président de la République en province Bujumbura ont été également été marquées par des inaugurations des œuvres construites dans le cadre de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Burundi. Il s’agit notamment du site touristique Nonoka de l’OTB sur la colline Kanyinya de la commune Mukike , du centre de santé Kizunga en zone Matara de la commune Nyabiraba et le Bureau Communal de la Commune Kanyosha. Les deux dernières ont été construites par le Gouvernement du Burundi via le FONIC.