Aujourd’hui 19/12/18, le Chef de l‘Etat Son Excelle Pierre NKURUNZIZA a procédé au lancement de deux jours de retraite du Gouvernement au chef-lieu de la province Gitega. Il s’agit d’une opportunité offerte aux membres du Gouvernement et à certains hauts cadres de l’Etat d’évaluer le parcours déjà franchi dans la réalisation des recommandations issues de la précédente retraite tenue il y a 3 mois au même endroit. Dans un premier temps, les deux Vice-Président ont rencontré les titulaires des ministères sous leur responsabilité avant de venir exposer en plénière le résultat de leurs échanges devant le Chef de l’Etat.
Le Deuxième Vice-président de la République Dr. Joseph BUTORE dans un exposé succinct Monsieur BUTORE a exposé sur les réalisations dans le secteur socio-économique par rapport aux recommandations de la dernière retraite. Plus de 23 recommandations avaient été émise et elles ont été mise en oeuvre à un taux de 85%, un taux que le Deuxième Vice-Président a jugé satisfaisant voir même excellent.

Le Premier Vice-Président de la République Gaston SINDIMWO a donné les réalisations dans le secteur politique et sécuritaire. Lui aussi a tiré satisfaction des performances des responsables de ce secteur, il a parlé du pas important franchi sur le plan politique et sécuritaire durant surtout les trois derniers mois. Il a mentionné entre autres l’adoption d’une nouvelle constitution, la signature d’une feuille de route pour les élections de 2020, etc. Il a estimé le taux de réalisations à 95 %.

Son Excellence Pierre NKURUNZIZA Président de la République de son côté a félicité l’ensemble des participants pour les performances et les notes obtenues par les secteurs évalués aujourd’hui. Il a encouragé les concernés avant de relever quelques domaines de la vie du pays qui continuent à faire objet de préoccupation selon ses observations. Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a indiqué que des efforts conséquents doivent être fournis dans les secteurs stratégiques de la vie nationale comme les minerais, la collecte des impôts et taxes, la lutte contre la fraude, la défense de l’environnement, les mœurs et la défense des droits des consommateurs. Le Chef de l’Etat a exhorté les responsables des secteurs concernés par les domaines qu’il venait d’énumérer à fournir plus d’efforts car le bon état du pays dépend des décisions qu’ils prennent le plus souvent au quotidien. Il leur a mis en garde contre les cas de malversation ou de mauvaise gestion des biens du pays constatées dans certaines sociétés paraétatiques.

Le Président de la République a clôturé son propos en réitérant ses félicitations pour l’ensemble des réalisations et en demandant aux responsables présents à avoir toujours à cœur que de leurs actions dépend l’avenir des générations futures et qu’ils doivent agir en conséquence.