Ce mercredi, au Chef-lieu de la province Ngozi, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a réuni les Gouverneurs des provinces du Burundi.  Le Président de la République leur avait conviés à cette réunion pour évaluer la situation dans le pays dans tous les secteurs et leur prodiguer des conseils leur permettant d’arriver à plus de résultats. Comme c’était une première rencontre de l’année, le Président de la République leur a souhaité une merveilleuse année dans leur famille et pleine de réalisations chacun dans sa circonscription, avant de leur passer la parole tour à tour pour brosser la situation de leur ressort.

Les rapports de tous les Gouverneurs des provinces ont montré que la situation sécuritaire est bonne dans sa globalité en témoignent les fêtes de fin d’année qui ont été célébrées sans incident à travers tout le pays.  Aussi, les Gouverneurs des provinces ont indiqué que les récoltes sont bonnes. Pour le cas particulier de la province de Gitega qui va accueillir cette année la capitale politique, le Gouverneur Venant MANIRAMBONA a informé le Chef de l’Etat que les préparatifs vont bon train en termes d’infrastructures pour abriter les institutions, des maisons d’habitations, etc. Le Gouverneur a en outre signalé que des mesures sont prises pour la réussite de ce grand projet du pays, tout en remerciant le Chef de l’Etat pour tous les conseils à ce sujet. Autre fait positif partagé au cours de cette réunion est la mise en place d’une radio communautaire dans la province de Kayanza  qui démarre les émissions en début du mois d’avril 2019.

Cependant, des défis ont été aussi relevés. Il s’agit notamment du marché de Matana en province Bururi qui a été incendié le dimanche 13 janvier 2019, des cas des églises qui donnent aux fidèles des enseignements de mauvaise augure et des conflits entre certains administrateurs et les conseillers communaux qui conduisent parfois aux limogeages.

Prenant la parole, le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a salué les efforts conjugués dans le cadre de la quadrilogie dont résultent  la paix et la  sécurité dans toutes les provinces du pays. Le Chef de l’Etat a tout de même appelé les Gouverneurs des provinces à plus de vigilance à une année seulement des élections de 2020 car, a martelé Son Excellence Pierre NKURUNZIZA, « certains faits que vous avez relevés dans vos localités sont liés à cette période proche de ses échéances », faisant référence à l’incendie du marché de Matana. Ainsi, il les a invités à renforcer la sécurité autour des endroits stratégiques et la synergie au sein de la quadrilogie et dans les comités mixtes de sécurité.  Aussi, le Chef de l’Etat a rappelé aux Gouverneurs des provinces qu’ils sont son œil et son oreille dans leur localité, les invitant à  de jouer pleinement ce rôle et sans faille, sans que personne vienne interférer dans la gestion des affaires de la province ou les remplacer dans leurs  fonctions.

Le Président de la République a également fait remarquer aux Gouverneurs des provinces que l’engouement aux travaux communautaires est en baisse, certains étant été aveuglés par les 500 millions destinés au développement des communes.  Le Chef de l’Etat leur a recommandé de se ressaisir et de mobiliser la population au tour des travaux communautaires de tous les samedis et l’enveloppe du Gouvernement viendra appuyer leurs efforts.

Parlant de bonnes récoltes dans le domaine de l’agriculture, le Président de la République a  appelé les gouverneurs des provinces à aider la population à bien gérer la production et encourager l’esprit de partage avec ceux qui n’en ont pas eues. Pour une bonne conservation des produits de la récolté, les Gouverneurs des provinces sont appelés à réfléchir avec les natifs et les hommes d’affaires aux moyens de transformations. L’autre conseil du Chef de l’Etat aux Gouverneurs des provinces est de poursuivre la plantation des arbres sur les collines et d’entretenir les vallées pour plus de récoltes.

A la fin de la réunion, le Chef de l’Etat et les Gouverneurs des provinces ont échangé des cadeaux de nouvel an et de reconnaissance de la collaboration mutuelle manifeste pour le développement du pays.