Ce Mardi, 05  Févier 2019, les burundais ont commémoré le vingt-huitième anniversaire de la Charte de l’Unité Nationale. Le Chef de l’Etat et la Première Dame se sont joints aux habitants de Gitega, la nouvelle capitale politique du pays dans ces cérémonies. Elles ont député par le dépôt des gerbes de fleurs au monument de l’Unité Nationale situé au Centre-ville de Gitega par le couple présidentiel et par la représentation du corps diplomatique et consulaire  accrédité au Burundi, en présence d’autres hautes autorités du pays notamment les membres du gouvernement, les représentants des corps de défense et de sécurité, les confessions religieuses et autres.

Après le dépôt des gerbes de fleurs, les participants à la fête de l’unité en province Gitega se sont dirigés au Stade Ingoma pour suivre le discours de circonstance. Le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA est revenu sur le contenu du massage qu’il avait adressé à la Nation la veille de cette journée dans lequel il a parlé des origines de l’Unité des burundais, une unité qui n’a pas du tout commencé en 1991, mais qui date de la création de la nation burundaise par le roi fondateur du pays, Ntare-Rushatsi Cambarantama.
Il a fait savoir que même si les colons ne cessent toujours de diviser les burundais, certains leaders burundais ont combattu pour l’unité des burundais depuis l’indépendance. Un pas déjà franchi est satisfaisant et la lutte continue, a-t-il martelé.

Le Chef de l’Etat Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a aussi indiqué que le 28ème anniversaire de la charte de l’Unité Nationale se célèbre au moment où le Burundi se dote d’une constitution qui renferme le résultat des opinions de la population. Bien plus, cette journée est célébrée au moment où un décret-loi instituant la ville de Gitega comme capitale politique du pays vient d’être signé, ce qui est un signe éloquent d’une véritable indépendance du Burundi. Il a demandé aux burundais de se réjouir et de profiter de cette unité rétablie pour relever le développement du pays.

Revenant sur le thème de cette année, Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a indiqué que l’Unité doit être renforcée par les travaux de développement du pays. Il a fait mention d’autant des infrastructures comme des écoles, des dispensaires, des hôpitaux, des universités, des stades modernes, routes, des marchés, etc. construites par la population burundaise elle-même dans son unité.

Avant de clôturer son discours, le Chef de l’Etat a exhorté tous les burundais de ne pas prêter oreilles aux détracteurs, mais plutôt de continuer à sauvegarder l’unité, socle du développement durable.