Les mercredi et jeudi à Gitega, la Capitale Politique, s’est réunie une retraite gouvernementale autour de Son Excellence le Président de la République Pierre NKURUNZIZA. Il s’agissait d’une évaluation de la mise en œuvre des recommandations issues de la dernière retraite de décembre 2018.

Le premier jour de la retraite gouvernementale a été marqué par des travaux en commissions. D’un côté se trouvaient les ministères relevant de la Première Vice-Présidence autour du Premier Vice-Président de la République et de l’autre ceux de la Deuxième Vice-Présidence présidée par le Deuxième Vice-Président de la République. Les participants étaient les membres du Gouvernement, les responsables des entreprises para-étatiques et les hauts cadres de l’Etat. Ils se sont réunis pour analyser le taux de réalisations par rapport aux recommandations  formulées à chacune des deux Institutions. Ce travail a été suivi par une session en plénière autour de Son Excellence le Président de la République.

En effet, lors de la dernière retraire, les Ministres et les responsables des entités étatiques avaient été recommandés entre autres de prendre des initiatives sans attendre des injonctions  de l’autorité hiérarchique, de prendre des décisions réfléchies qui ne portent pas préjudice aux intérêts de l’Etat .  Le Chef de l’Etat leur a prodigué des conseils visant l’accroissement du rendement particulièrement  à la CAMEBU, la Mutuelle, la LACA, l’OBM et l’OBR d’améliorer la qualité de leurs prestations pour le bien de la population et du pays .

Le jeudi, deuxième et dernier jour, la retraite Gouvernementale s’est poursuivie, cette fois –ci consacrée aux seuls membres du Gouvernement. Ainsi, l’évaluation des réalisations a montré une nette amélioration par rapport à la dernière retraite. Le Chef de l’Etat leur a attribué une note de 83.6%, comparée à 78% obtenue lors de la retraite de décembre 2018.  Contrairement aux retraites précédentes, la présente retraite s’est clôturée par des engagements des uns et des autres, et la prochaine sera consacrée à l’évaluation de l’état d’exécution des engagements.