LA PRÉSIDENCE

Prosper Bazombanza

LE VICE-PRÉSIDENT

Dernières Nouvelles

Le Chef de l’État réceptionne un centre pilote agricole à Bubanza

Erigé à Mugerero en commune Gihanga de la Province Bubanza, le Centre de Démonstration des Technologies Agropastorales est constitué de très belles infrastructures qui résultent de la bonne coopération sino-burundaise.

Après avoir réceptionné ce don, le jeudi 17 septembre 2020, le Numéro Un Burundais, Son Excellence Général Major Evariste NDAYISHIMIYE, a remercié la République Populaire de Chine qui ne cesse d’accompagner le Burundi dans la lutte  contre la pauvreté. Il a indiqué que la Chine a toujours été un ami du Burundi dans toutes les circonstances. Il a également fait savoir que grâce à ce centre, les Burundais auront à manger et à épargner pour préparer un avenir meilleur. “Nous remercions la Chine pour son approche autour de la philosophie de Confucius : « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson », a-t-il indiqué après avoir effectué une visite guidée de ce centre. Il a ensuite apposé  sa signature dans le livre d’honneur, en guise de remerciement pour cette bonne coopération.

Le Président de la République a également félicité le ministère ayant le secteur agricole dans ses attributions pour cette infrastructure qui est le fruit de ses efforts, et en a profité pour encourager l’implantation de plusieurs centres du genre. “Ce centre constitue un capital, du point de vue ressources humaines et du point de vue technologies”, a-t-il indiqué.

Prenant la parole, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Burundi a rassuré que le développement de l’agriculture et de l’Elevage occupe une place de choix dans le nouveau programme de coopération avec le Burundi,  et ce, pour aider le pays dans l’accroissement de la production.

 

Le Président de la République rencontre les administratifs de Bubanza

Le Chef de l’Etat Son Excellence Général Major Evariste NDAYISHIMIYE a rencontré, jeudi 17 septembre 2020, les chefs des différents services provinciaux de Bubanza, dans une réunion  tenue au chef-lieu de cette province.

L’objectif de cette réunion était d’expliquer aux cadres provinciaux, les grandes orientations du gouvernement responsable et laborieux, dit Reta Mvyeyi-Reta Nkozi où tout dirigeant doit savoir gérer la chose publique en bon père de famille et surtout veiller au bien-être des citoyens, afin que chaque bouche ait à manger et que chaque poche puisse avoir de l’argent. Il a aussi fait savoir que l’Etat responsable et laborieux s’est donné pour mission de protéger toute la population, surtout de poursuivre, traquer et juger tout criminel ou malfaiteur, qui qu’il soit.

Après la réunion, le Numéro Un Burundais s’est rendu au chantier du stade moderne de Bubanza où il s’est joint à la population locale dans les travaux de construction de cette infrastructure, avant de procéder à la présentation du nouveau gouverneur de cette province à la population, Monsieur Cléophas NIZIGIYIMANA.

Dans un discours prononcé à cette occasion, Son Excellence Général Major Evariste NDAYISHIMIYE a souhaité bon succès à ce nouveau dirigeant de Bubanza, dans son combat de développement de la province.

Revenant sur les directives d’un Etat Laborieux, le Numéro Un Burundais a fait savoir que le gouvernement s’est engagé à développer le pays dans tous les secteurs, surtout dans la lutte contre la pauvreté et dans un combat contre la faim, comme inscrit dans les principes généraux du gouvernement actuel.

Le Burundi entame une nouvelle page de sa coopération internationale.

Ce mardi 15 septembre 2020 au Palais présidentiel Ntare Rushatsi, le Président de la République du Burundi Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a reçu en audience une grande délégation envoyée par le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Antonio Gutteres. La délégation était conduite conjointement par Mme Bintou Keita, Sous Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique et M. Huang Xia, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans la Région des Grands Lacs. Les deux émissaires étaient accompagnés des Coordonnateurs des Agences du Système des Nations Unies au Burundi. 

Le déplacement à Bujumbura de cette délégation multidisciplinaire fait suite à l’entretien téléphonique entre le Chef de l’Etat burundais et le Secrétaire général des Nations Unies au cours duquel ce dernier avait émis le souhait d’organiser une mission d’évaluation stratégique afin de pouvoir poser les jalons des futures coopérations. 

Ainsi, les échanges ont permis d’amorcer de franches discussions pour faire, ensemble, un état des lieux des relations et de l’engagement des Nations Unies à accompagner le Burundi.

En effet, la Cheffe de la délégation onusienne a indiqué au Président de la République du Burundi que l’ONU voudrait connaître les priorités et les attentes du Gouvernement du Burundi pour mieux orienter leur appui: « L’ONU et tous ses partenaires ont besoin de recevoir une orientation claire pour mieux accompagner le Burundi dans ses projets de développement socio-économique »

M. Huang Xia, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans la Région des Grands Lacs, a quant à lui exprimé sa volonté de voir le Burundi jouer un rôle plus important dans la sous région. Il a promis qu’ils seront attentifs aux analyses et contributions du Burundi, notamment dans la confection d’une nouvelle stratégie régionale.

Prenant la parole à son tour, le Président de la République du Burundi Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a remercié le Secrétaire général des Nations Unies pour ses efforts en vue de renforcer les relations avec le Burundi. Maintenant que les Burundais ont établi leurs priorités en se choisissant un projet de société à travers les élections présidentielles, le Chef de l’Etat a réaffirmé la disponibilité du Gouvernement du Burundi à consolider des partenariats susceptibles de favoriser le bien être du peuple burundais, en mettant un accent particulier sur les groupes spécifiques les plus vulnérables et en s’inspirant toujours du Plan National de Développement:

 “Il est vrai que les relations entre le Burundi et les Nations Unies ont été marquées par certains malentendus liés à la gestion du putsch manqué de 2015 mais nous nous réjouissons de la normalisation de la situation nationale sur tous les plans. Le succès du processus électoral a fini de prouver aux plus dubitatifs la maturité et la dignité du peuple burundais. Notre mission est désormais de propulser le Burundi dans le développement socio-économique. Nous espérons pouvoir compter sur l’accompagnement des Nations Unies.”

Pour des séances de concertation et de travail approfondi, le Chef de l’État a ensuite annoncé la mise en place d’une équipe technique qui collaborera étroitement avec la mission d’évaluation stratégique de l’ONU.

Mme Bintou Keita, Sous Secrétaire des Nations Unies pour l’Afrique a réitéré les vives félicitations de l’ONU pour l’organisation réussie des élections au Burundi, succès qui a démenti tous les pronostics sombres sur l’avenir du pays. Elle a réaffirmé l’engagement de l’ONU à accompagner le Burundi dans ce nouveau chapitre de son histoire. 

Le Président Ndayishimiye lance la 14ème édition du flambeau de la paix

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Evariste Ndayishimiye, en compagnie de la Première Dame, a procédé, dans la soirée du mardi 15 Septembre 2020, au lancement de la 14ème édition du flambeau de la paix en Mairie de Bujumbura, précisément à la Place de l’Indépendance.

Les festivités riches en couleur ont débuté par une prière dirigée par la Révérende Denise Nkurunziza, veuve du Président Nkurunziza, initiateur du flambeau de la paix au Burundi. Elles ont été marquées par des chants, danses et slams valorisant le Burundi, sans oublier le numéro du groupe “ Abana ba Ntare” qui a agrémenté la soirée.

Dans son mot de circonstance, le Chef de l’Etat a indiqué que grâce à la lumière du flambeau de la paix, les Burundais ont compris que rien n’est important que la paix. Le Président de la République a révélé que le flambeau de la paix 2020 va sillonner tout le pays sous le thème “ Tous ensemble, bâtissons un Burundi flamboyant”. Selon lui, le flambeau de la paix apporte la tranquillité dans la famille Burundaise, amour et unité entre frères et sœurs. Il a alors invité tous les Burundais à accueillir cette lumière dans la cohabitation sociale et au travail afin qu’elle les encourage dans leurs travaux de développement et qu’ils parviennent à vaincre l’ennemi commun qui n’est autre que la pauvreté. “ Nous nous levons pour aller reconstruire le Burundi, pour reconstruire tous ceux qui ont été détruits, bétonner tous les murs du pays, soigner les handicapés et travaillons ensemble pour bâtir un Burundi célèbre qui éclaire les autres”,  a souligné le Chef de l’Etat.

Son Excellence Ndayishimiye a appelé les autres nations à se joindre aux Burundais à la reconstruction du monde, un héritage que nous a laissé le Seigneur, a t-il ajouté. Il a clôturé son discours en bénissant les porteurs de ce flambeau qui vont traverser tout le pays en leur demandant à leur tour de bénir tous les endroits auxquels ils vont passer afin que la terre y soit fertile et porte des fruits bénis.

Les cérémonies relatives au lancement de la 14ème édition du flambeau de la paix, qui va faire le tour du pays pendant 10 jours, ont été rehaussées par plusieurs autres hautes personnalités du pays à savoir le Premier Ministre, l’Ombudsman et son épouse, les députés et sénateurs élus en Mairie de Bujumbura, les membres du gouvernement, et bien d’autres.

Vous saurez qu’en marge de cet événement, Son Excellence le Président de la République a officiellement inauguré l’Hôtel de ville de la Mairie de Bujumbura.