Ce mardi 16 mai, dans les enceintes de l’Institut Nationale de Santé Publique sise dans la zone Buyenzi, S.E. Pierre Nkurunziza, le Président de la République du Burundi, a rencontré les natifs de la commune Mukaza, en Mairie de Bujumbura, pour un échange qui a duré plusieurs heures. Etaient présents des hauts cadres natifs de la commune dont des parlementaires, des dirigeants d’entreprises publiques et privées, des militaires et policiers, ainsi que d’autres personnalités dont la présence ne pouvait pas passer inaperçue. Citons entre autre l’ancienne Deuxième Vice-Présidente de la République, Hon. Alice Nzomukunda et Hon. Mathias Basabose qui, tous les deux, sont récemment rentrés d’exil.

Dans son mot introductif, le Maire de la Ville de Bujumbura a remercié toutes les personnes présentes, qui ont pu sacrifier leur temps pour répondre au rendez-vous malgré que les invitations aient été envoyées très tardivement. En outre, il a mis un point d’honneur à remercier le Chef de l’Etat pour les promesses de soutenir et promouvoir les natifs de la Mairie de Bujumbura en général. Hon. Freddy Mbonimpa n’a pas manqué de faire le point sur la situation sécuritaire qui est très bonne dans toute l’étendue de la commune Mukaza et même dans toute la Mairie de Bujumbura.

Après le mot introductif du Maire de la Ville de Bujumbura, les médias ont été invités à céder la place au huis clos durant lequel le Président de la République a partagé, avec les participants à la réunion, son vécu personnel, ses ambitions pour un Burundi meilleur et les défis auxquels le Gouvernement qu’il dirige fait face. Il a exhorté les natifs de la commune Mukaza à éviter toute forme de division et à conjuguer leurs efforts pour le développement de leur commune qui, par ailleurs, est la plus nantie au niveau national en terme d’infrastructures ou d’installations qui abritent la plus grande frange de l’économie burundaise.