Jour : 25 juillet 2017

Le Deuxième Vice-Président de la République visite les industries AFRITAN et SINOBU Tannery

Le mardi 25 juillet 2017, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore, a effectué une visite à deux usines de traitement, de conservation et de transformation des peaux d’animaux, sises en Marie de Bujumbura.

La visite a commencé par l’usine African Tannery Company- AFRITAN pour se clôturer à l’usine chez à SINOBU Tannery.

Cette visite aux usines de tannerie avait un double objectif.  Le Deuxième Vice-Président de la République a voulu exprimer le soutien du Gouvernement aux investisseurs, mais c’était aussi dans l’intention d’identifier et promouvoir d’autres produits d’exportation du Burundi. Il Son Excellence Dr. Joseph Butore a saisi l’occasion pour rappeler aux responsables de ces usines d’exercer leurs activités en veillant toujours à la protection de l’environnement.

En matière d’exportation, le constat est qu’une fois que le secteur de Tannerie est bien organisé, il pourrait concurrencer le café et le thé, car la peau en provenance du Burundi est très appréciée sur la qualité au marché international comparativement à celle provenant d’autres pays de la sous-région.

Les responsables d’AFRITAN et SINOBURUNDI Tannery ont, quant à eux, exprimé un grand souci relatif au manque criant de matière première, donc la peau, arguant qu’elle est exportée clandestinement à l’état brute, en défaveur de leurs usines.

Cette préoccupation attire également l’attention de Son Excellence le Deuxième Vice-Président de la République qui trouve incohérents les quantités de peaux déclarées et le nombre de bêtes abattues chaque jour.

Pour parier à ce problème, il a conseillé les ministères en charge du commerce, de l’agriculture, et l’Office Burundais des Recettes – OBR de travailler en synergie en vue de contrôler le mouvement des peaux, et ainsi stopper leurs ventes et exportations clandestines.

Bien plus, il a exhorté l’OBR et la Banque Centrale à collaborer pour une meilleure traçabilité des rentrées en devises en provenance des exportations des peaux.

Son Excellence le Président de la République inaugure une école à trois niveaux à Mutimbuzi

A la troisième journée de sa tournée en province Bujumbura, le Président de la République Son Excellence Pierre Nkurunziza a visité le mardi, la commune Mutimbuzi. En zone Kinyinya, le Chef de l’Etat a inauguré une école moderne à trois niveaux, construite dans le cadre de la célébration du 55ème anniversaire de l’indépendance par la population, avec l’appui de la Présidence de la République du Burundi .  En guise de remerciement, les natifs de Bujumbura ont offert à Son Excellence le Président Pierre Nkurunziza deux vaches et d’autres cadeaux pour ses appuis multiformes à la province.

A Kinyinya toujours, le Chef a octroyé une assistance en riz à deux cents ménages vulnérables. Deux ménages se partageaient un sac de riz de 25 kg.

Dans son discours, le Chef de l’Etat a félicité les natifs de Bujumbura pour les activités de développement et leurs actions pour sauvegarder la paix et la sécurité. Le Chef de l’Etat leur a promis un soutien sans égal pour qu’ils rattrapent le temps perdu pendant la crise qui a frappé la province. Aussi. Son Excellence le Président de la République a appelé les natifs de Bujumbura au planning familial et à la protection de l’environnement. Le Président Pierre Nkurunziza n’a pas manqué de recommander aux ménages en unions illégales de régulariser leur situation d’ici la fin de l’année 2017.

Le Chef de l’Etat a également participé aux travaux communautaires de pavement de trois salles de classe de l’Ecofo Gasenyi I à Rubirizi. C’est le fruit des efforts de la population soutenue par la Présidence de la République du Burundi. Juste à côté, une association des femmes pour la promotion du leadership féminin se construit les locaux de l’école la préférence. Le Chef de l’Etat leur a prêté main forte et les a encouragés dans cette action de développement du Burundi.

Le Président de la République était accompagné par la Ministre du développement communal, parrain de la province Bujumbura et les autres dignitaires originaires de la localité.