Le Président de la République du  Burundi Son Excellence Pierre Nkurunziza a éteint  le Flambeau de la Paix, 11ème édition,  jeudi, dans les enceintes de l’Hôpital Militaire de Kamenge, après l’inauguration d’un bâtiment de 150 lits dudit Hôpital, destiné à accueillir les enfants et les mères pour recevoir des soins de qualité.

L’autre infrastructure inaugurée avec la fin du parcours du flambeau de la paix, est l’usine  de production des matériaux de construction connue sous le nom de « Musumba Steel », située en zone Ngagara de la commune urbaine de Ntahangwa. C’est une œuvre d’un investisseur privé. Le Chef de l’Etat a réaffirmé l’engagement du Gouvernement du Burundi à développer le secteur privé.

Le Flambeau de la Paix, édition 2017 a pu parcourir 2300 km, passant par 83 communes des différentes provinces du pays. Il était accompagné d’environ 10.000 sacs de ciment et autant de tôles pour appuyer les activités de développement à travers le pays. L’équipe dénommée  “Intwararumuri” qui accompagnait le Flambeau de la Paix s’est jointe à la population dans les travaux de construction d’écoles, des stades et d’autres infrastructures.

“Vous avez montré aux détracteurs du Burundi telles les organisations internationales que la paix règne dans le pays ”, a martelé Son Excellence le Président Pierre Nkurunziza,  remerciant l’équipe, et les provinces qui ont été meilleures dans la mobilisation et quiconque, de près ou de loin a contribué au succès du Flambeau de la paix édition 2017.