Son Excellence Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi et Représentante de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida (OPDAS) au BURUNDI a organisé un atelier à l’intention des femmes officiers et des Epouses des officiers de la première région militaire. Cet atelier qui a réuni plus de 85 femmes officiers et femmes des officiers a eu lieu en date du 06 Novembre 2017, à l’Hôtel Royal Palace se trouvant en Mairie de Bujumbura.

Pour l’Epouse du Chef de l’Etat, le Burundi comme les autres pays a une vision de « zéro nouvelle infection au VIH »en 2030. Pour y arriver, toute la communauté burundaise doit être impliquée dans ce combat d’éradiquer le VIH. Ainsi, ledit atelier visait la mobilisation des femmes officiers et des femmes des officiers du corps de défense burundais sur le rôle d’une femme  dans la lutte contre  le VIH/Sida et susciter leur grande implication dans le programme de la prévention du VIH-SIDA pour que d’ici en 2020, 90 % des personnes vivant avec le VIH SIDA aient connaissance de leur état sérologique, 90% des personnes conscientes de leur séropositivité reçoivent un traitement antirétroviral, et 90 % des personnes sous traitement présentent une charge virale indétectable.

La Première Dame du pays a incité les participants  à faire les dépistages volontaires pour savoir leur état de santé et sensibiliser les autres soldats à faire volontairement le dépistage. Elle a aussi lancé un appel aux femmes officiers  à être intègres dans leur travail habituel et servir de modèle dans la maitrise de soi même si elles sont souvent éloignées de leurs familles.

Notons  que cette activité s’inscrit dans le cadre des  festivités de la célébration de la Journée Mondiale de Lutte contre le Sida, édition 2017.