Ce mercredi, 07 mars 2018, au stade Urukundo de Buye en commune Mwumba de la Province Ngozi, les amateurs du ballon rond avaient fait le déplacement pour assister au match aller entre l’équipe Olympic Star Muyinga et El Hilal Obeid du Soudan, dans le cadre de la coupe de la confédération.  Son Excellence le Président de la République Pierre Nkurunziza et la Première Dame avaient rehaussé de leur présence cet événement important pour le pays.  C’était une fierté pour le Chef de l’Etat de voir sa vision annoncée depuis le début du projet de construction des stades modernes au Burundi se concrétiser. En effet, Son Excellence Pierre Nkurunziza avait prédit que les stades accueilleront des compétitions internationales. Ainsi, tous les hôtels de Buye et de Ngozi étaient pleins à claquer de visiteurs venus assister au match. Des centaines de véhicules ornaient la route Ngozi –Buye , actuellement macadamisée. Bref, tout un monde venu soutenir  les équipes burundaise et soudanaise, et qui attendaient une victoire certaine sans doute d’un côté ou d’un autre.

Le déroulement du match a été tout autre. Les deux mi-temps ont été marquées par des attaques et contre-attaques entre les joueurs d’Olympic Star Muyinga et El Hilal Obeid du Soudan, avec  beaucoup de buts ratés des deux côtés, ce qui fâchait des fois les amateurs et même les entraîneurs. Finalement, le match s’est terminé sans qu’aucune équipe ne puisse marquer un seul but, donc à un score de 0 but à 0.   Les journalistes ont voulu savoir si le score de l’équipe soudanaise n’est pas lié au changement de climat. L’entraineur de l’équipe répond par la négative. C’est plutôt lié à la jeunesse de l’équipe El Hilal Obeid. C’est seulement en 2017 que cette équipe a participé pour la première fois à la coupe de la confédération. Quant à l’équipe burundaise, l’entraineur avoue avoir diagnostiqué les causes de leur score et compte relever le défi. Actuellement, tous les regards sont tournés vers le match retour programmé pour le 17 courant au Soudan , un rendez-vous déterminant pour départager les deux équipes.