Mois : avril 2018

Réunion d’évaluation de la sécurité dirigée par le Président de la République

Le Chef de l’Etat a tenu une réunion d’évaluation de la sécurité dans le pays au chef lieu de la province Gitega, ce lundi, dans le cadre de la quadrilogie, à savoir les responsables de l’administration , de la sécurité publique, de la défense nationale et de la justice.

Après l’exposé de la situation région par région par les responsables militaires et policiers,  le Président de la République a felicité les participants pour le bon etat de la sécurité dans le pays malgré quelques problèmes notamment dûs aux perturbations climatiques, des problèmes de sécurité routière avec le nombre d’accidents qui reste élévé. D’autres défis sont la lutte contre la fraude qui doit être poursuivie et renforcée. Le Chef de l’Etat a prodigué aux participants différents conseils afin d’arriver à endiguer ces phénomènes. A la fin de la réunion, le Président de la République a demandé aux différents responsables de sécurité de doubler de vigilance en cette période où des rendez-vous importants approchent, que se soit sur le plan politique avec le réféndum mais aussi sur le plan diplomatique avec le sommet du COMESA qui se tient bientôt au Burundi. Une note positive a été attribuée par Son Excellence Pierre NKURUNZIZA aux responsables de la quadrilogie et les a encouragés à aller de l’avant.

Son Excellence Pierre Nkurunziza reçoit le Président de la CECAFA

En date du 29 avril 2018, Son excellence le Président de la République Pierre Nkurunziza a reçu en audience le Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Mr Ahmad Ahmad accompagné de sa délégation.
Il a indiqué au Chef de l’Etat Burundais que c’était une visite de courtoisie en plus de venir assister à la finale de la coupe de la CECAFA qui va opposer la Somalie à la Tanzanie à Ngozi .
Au cours de leur entretien, Monsieur Ahmad a remercié le Son Excellence Pierre Nkurunziza pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé et il a surtout partagé son appréciation à propos des efforts fournis par Son Excellence le président de la République pour faire avancer le football au Burundi mais aussi pour tous les efforts qui ont été abattu dans l’organisation et le bon déroulement de la coupe de la CECAFA au Burundi. Il a également fait savoir que les appréciations des participants sont largement positives et s’est dit très satisfait du résultat.

Les journalistes en séance de moralisation du Chef de l’Etat

 

Le Gouvernement du Burundi a organisé un atelier médias de deux jours à Muramvya, à l’intention de plus de 150 journalistes de la presse publique et privée œuvrant sur tout le territoire national ainsi que des porte-parole des institutions étatiques. Les participants ont suivi des exposés sur différents thèmes touchant la profession du journaliste et du porte-parole surtout en cette période pré referendum constitutionnel. Les journalistes ont convenu de couvrir la campagne électorale et le scrutin référendaire dans le strict respect des dispositions légales en la matière. Aussi, les journalistes et les porte-parole ont été sensibilisés sur l’amour de la patrie.

Au dernier jour, les journalistes et les porte-parole des institutions étatiques ont été conviés à une séance de moralisation de Son Excellence Le Président de la République Pierre Nkurunziza. Ce dernier a indiqué que les journalistes et les porte-parole comme les autres citoyens ont besoin de se ressourcer dans les valeurs ancestrales afin qu’ils soient bien inspirés dans l’accomplissement de leur mission d’informer la population burundaise sur tout ce qui a trait à la vie nationale. Le Chef de l’Etat est revenu sur les figures emblématiques du passé qui ont joué un rôle dans la sauvegarde des  intérêts du peuple burundais et des générations futures, invitant les participants de voir s’ils sont dans la ligne de ces ancêtres et au cas contraire se ressaisir. Il recommandé aux journalistes et porte-parole des institutions étatiques  de bien travailler afin de laisser à bon héritage aux générations qui viennent. Enfin, les participants à cette séance ont apprécié cette activité qui, sans doute les réformer et ont demandé que des séances du genre soient multipliées, doléance que le Porte-Parole, du Gouvernement a accueillie favorablement.

SE Dr. Joseph Butore ouvre solennellement la 36ème Conférence de district 9150 de Rotary International

Bujumbura-Burundi : Le 26 avril 2018, au Zion Beach, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr. Joseph Butore, a présidé les cérémonies d’ouverture officielle de la 36ème édition de la Conférence du District 9150 de Rotary International, qui s’est déroulée sous le thème: «Rotary: Un impact Réel pour la Paix et le Développent Durable.»

Dans son allocution d’ouverture de la conférence, le Deuxième Vice-Président de la République, a félicité la famille rotarienne Burundaise, pour la qualité de l’organisation de l’évènement rassemblant les délégations venues de dix pays d’Afrique Sub-Saharienne. « Merci d’avoir fait de notre capitale, un espace agréable de rencontre, de formation et d’échanges fructueux et de convivialité », a exprimé Dr. Joseph Butore.

Il a également félicité Monsieur Frédéric Bishahushi, non seulement pour avoir valablement représenté le District 9150, en sa qualité de Gouverneur, mais aussi pour avoir honoré le pays, en tant que Gouverneur ressortissant du Burundi.

Son Excellence Dr. Joseph Butore a confié que le Gouvernement du Burundi reconnaît les efforts que le Rotary a engagés depuis des décennies à travers le Monde. Il a dit que le Gouvernement apprécie l’intervention de cette organisation dans les six importants axes en l’occurrence la paix et la résolution des conflits, la prévention et le traitement des maladies,  le développement économique et local ainsi que la santé de la mère et de l’enfant.

Pour ce qui concerne le Burundi, le Deuxième Vice-Président de la République a précisé que le Gouvernement soutient les réalisations déjà inscrits à son actif, à travers des projets divers.

A ce sujet, il a dit que le Gouvernement du Burundi apprécie à sa juste valeur la contribution du Rotary Club, notamment dans la lutte et l’éradication de la polio, ainsi que l’accompagnement des victimes de cette maladie, le traitement et l’opération de plus de 3.500 cas de cataracte et du Glaucome ainsi que la fabrication et la distribution gratuite des prothèses en faveur de plus de 1.500 handicapés des membres inférieurs.

« Le thème pour cette année, «Rotary: Un impact Réel pour la Paix et le Développent Durable», est toujours d’actualité dans le monde, en Afrique, et dans notre sous région. Il est choisi au moment où le Burundi s’est engagé résolument sur la voie du développement, et sur fond d’une paix retrouvée. », a souligné Son Excellence Dr. Joseph Butore.

Au moins 400 personnes, hommes et femmes, ont participé aux activités de cette conférence de District 9150 à savoir le Burundi pays hôte, le Rwanda, la République Démocratique du Congo, le Gabon, le Congo Brazzaville, le Cameroun, la Guinée Équatoriale, le Tchad, la République Centrafricaine et Sao Tomé- et- Principe. La 37ème conférence de district 9150 se déroulera à Yaoundé au Cameroun car le nouveau gouverneur de ce district est camerounais commencera à assumer ces fonctions en juillet 2018.

Le Chef de l’Etat rencontre les Gouverneurs des provinces et les administrateurs communaux

Ce jeudi à Mageyo, commune Mubimbi de la province Bujumbura, le Président de la République du Burundi a rencontré dans une réunion, les Gouverneurs des provinces et administrateurs communaux. C’était pour évaluer l’etat de la sécurité dans le pays à la veille de la campagne électorale pour le référendum constitutionnel et du développement dans leur circonscription respective.

Les rapports des différentes autorités ont montré que la sécurité est bonne dans toutes les provinces du Burundi. Cependant, il a été aussi noté que des églises irrégulières propageant des messages malveillants peuvent être source d’insécurité. Le Chef de l’Etat a invité les Gouverneurs des provinces et administrateurs communaux d’être vigilants et suivre de près les activités des églises et à renforcer la quadrilogie pour assurer la sécurité.

Concernant la campagne électorale pour le référendum constitutionnel, le Président de la République a recommandé aux autorités administratives de garantir le libre accès à tous ceux qui voudront faire campagne pour le oui ou pour le non,  pourvu qu’ils l’aient demandé. Elles sont donc appelées à sensibiliser la population de leur ressort à écouter les messages de campagne et respecter aussi les fêtes nationale et religieuse prévues pendant la campagne électorale.

Parlant du développement, le Chef de l’Etat a recommandé aux Gouverneurs des provinces et aux administrateurs communaux d’élaborer des plans de développement sur 5 ans et que 80%  des 500 millions alloués  aux communes soient affectés aux projets de  développement.

Les Gouverneurs des provinces et les administrateurs des communes du pays vont également se mettre à l’oeuvre dans la préparation de l’occupation des élèves pendant les grandes vacances prochaines. Les réalisations des élèves  feront ainsi objet de critères d’évaluation des performances des communes et des provinces, a souligné le Chef de l’Etat . Enfin, la redynamisation des travaux communautaires a été identifiée comme étant le moteur de développement dans le pays.

 

 

 

 

 

Son Excellence Pierre Nkurunziza reçoit le Président du Parlement Panafricain

En visite au Burundi, le Président du Parlement Panafricain Très Honorable Roger KONDO DANG a été reçu en audience , ce mercredi,  par Son Excellence le Président de la République du Burundi Pierre NKURUNZIZA.  Très Honorable Roger KONDO a indiqué à la presse après audience? qu’il a trouvé en Son Excellence Pierre NKURUNZIZA, « un Président très décontracté, proche de la population, ayant une belle vision pour son pays , contrairement à ce qui se dit dans les réseaux sociaux ». Le Président du Parlement Panafricain appelle ainsi tous les burundais à le soutenir dans cette oeuvre de développement du Burundi. Aussi, a affirmé Très Honorable Président du Parlement Panafricain, différentes visites qu’il vient d’effectuer au Burundi lui ont permis de constater que toutes les institutions fonctionnent normalement.

Le Président du Parlement Panafricain déplorent que beaucoup d’activistes burundais vivant à l’étranger continuent de tirer profit ‘de la situation de 2015 , passée alors qu’à l’intérieur du pays, la population burundaise vit paisiblement et  vaque normalement à ses activités.  Il a invité les journalistes œuvrant au Burundi à aider ceux de l’étranger à connaitre la réalité sur le Burundi.

Le Chef de l’Etat pour sa part,  a salué cette visite au Burundi du Président du Parlement Panafricain, qui a vu que l’image du Burundi peinte dans les médias internationaux est totalement fausse. Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a demandé le soutien du Parlement Panafricain en portant loin la nouvelle sur la situation réelle du Burundi et plaider pour que les sanctions injustes prises contre le Burundi soient levées.

 

 

 

Le nouveau Gouvernement après la prestation de serment

Après leur nomination par Son Excellence le Président de la république le 19/04/2018, les membres du Gouvernement ont prêté serment ce mardi.  Devant le Président de la République et le Parlement, les Ministres ont prêté serment la main droite levée et la gauche tenant les deux drapeaux, celui symbolisant l’indépendance du Burundi et celui symbolisant l’Unité Nationale.  Ils ont ensuite apposé leur signature devant les membres de la Cour constitutionnelle du Burundi. Leur serment comprenait la fidélité à la constitution du Burundi, à la charte de l’Unité Nationale, la défense de l’intérêt Supérieur de la Nation ainsi que le respect des droits de la personne Humaine et du Citoyen.

Le Gouvernement comprend 21 ministres dont 5 nouveaux. Certains postes Ministériels ont connu des changements de dénomination et d’autres ont vu leurs titulaires changés. Parmi les nouveaux entrants au gouvernement figurent l’Ambassadeur Ezéchiel NIBIGIRA, Ministre des Affaires étrangères, appelé avant Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Monsieur Gaspard BANYANKIMBONA qui occupe le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, une partie du Ministère anciennement dirigé par Madame Janvière  NDIRAHISHA.  Le Docteur Thadée NDIKUMANA qui prend le poste de la Santé publique, l’Honorable Evelyne BUTOYI qui devient Ministre de la Jeunesse, des Postes et des Technologies de l’Information, un poste également nouveau et Jean Marie NIYOKINDI, Ministre du commerce, de l’industrie et du Tourisme. Un autre nouveau Ministère est celui de la Décentralisation et de la Réforme Institutionnelle qui a été confié à Monsieur Jean Bosco HITIMANA, ex – ministre de la jeunesse.Les autres postes Ministériels ont connu des changements de dénominations en gardant les mêmes titulaires.

Après les membres du Gouvernement, Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a reçu la prestation de serment de deux juges de la Cour Spéciale des Terres et Autres Biens. Il s’agit de Madame HABONIMANA Josiane et Monsieur SABUWANKA Isaac.