Toujours à New York, en date du 25 Septembre 2018, l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida OPDAS  a organisé un petit déjeuner de mobilisation des ressources pour la mise en oeuvre de la campagne « Naitre Libre pour Briller ». Cette rencontre réunissait les Premières Dames d’Afrique et leurs partenaires, sous le thème : « Partenariat mondial pour l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant ».
Dans sa Présentation, la Première de la République du Burundi, Son Excellence Denise Bucumi Nkurunziza a tout d’abord salué l’initiative louable prise par les Premières Dames d’Afriques à Addis-Abeba lors de la 20ème Assemblée Générale de l’OPDAS en Janvier 2018, en collaboration avec l’Union Africaine, d’organiser une campagne intitulée « Naître Libre Pour Briller».
Elle a indiqué que cette campagne arrive à point nommé car le Burundi vient d’adopter des stratégies d’accélération de la riposte au VIH en s’alignant aux initiatives mondiales « Super fasttrack, Start Free, Stay Free, AIDS Free » pour atteindre l’objectif 90-90-90 en 2020 et conduisant à l’élimination du VIH en 2030.
Pour l’Epouse du Chef de l’Etat, cette campagne sera lancée avant la fin de cette année 2018 et elle a invité les Premières Dames et les Partenaires de l’OPDAS à se joindre au Burundi lors du lancement officiel, et soutenir les activités y relatives.

Les partenaires de l’OPDAS ont réitéré leur engagement à soutenir les Premières Dames d’Afrique pour rentabiliser cette campagne.

Signalons que les activités ont été clôturées par un déjeuner des Premières Dames d’Afrique, organisé par BCIU (Business Council for International Understanding) et GILEAD.