Mois : juillet 2020

Le Président Burundais accélère le rythme du développement économique et social

Le Chef de l’État Burundais, Son Excellence Evariste Ndayishimiye a rencontré ce jeudi 30 juillet 2020 à Gitega les administratifs et les élus de la province de Gitega pour échanger sur les voies et moyens d’accélérer le rythme du développement socio-économique de la Capitale politique.

Le Président Ndayishimiye a expliqué à tous les responsables que la vision d’un gouvernement responsable et laborieux doit être le mot d’ordre de ces administratifs  dans leurs secteurs. “Le moment est venu pour amorcer une vitesse supérieure pour développer le Burundi” a dit le Président Ndayishimiye.

Le Numéro Un Burundais qui a fait de la lutte contre le COVID-19 une priorité en initiant la campagne “Ndakira, sinandura kandi sinanduza” a d’abord effectué une descente au centre de dépistage érigé à l’hôpital régional de Gitega, puis a procédé à l’inauguration d’un laboratoire d’analyses médicales, indispensable aux travaux de dépistage du COVID-19 effectués sur le même site.

Son Excellence le Chef de l’État a ensuite inauguré les bureaux du Fonds de Solidarité des Travailleurs de l’Enseignement, FESTE en sigle, une coopérative d’épargne et de crédit sur la solidarité des membres.

Le Président Burundais a clôturé son périple par l’inauguration successivement d’un parking spécifiquement aménagé pour faciliter le transport commun et d’une station-service “Destiny Oil Center”. Dans son discours de circonstance, le Président de la République a souligné le sens du mot « Leta Mvyeyi, Leta Nkozi » que seul le travail ennoblit l’homme d’où la formation d’un gouvernement responsable et  laborieux.

Signalons que toutes ces inaugurations sont faites dans le sens de célébrer le 58ème anniversaire de l’Indépendance du Burundi.

Le Président Evariste Ndayishimiye déterminé à faire face aux méfaits de la croissance démographique au Burundi.

Comme il l’avait annoncé dans son discours programme, le Chef de l’État Burundais SE Evariste Ndayishimiye est déterminé à faire face aux méfaits de la croissance démographique au Burundi, en témoigne la visite des champs de diverses cultures irrigués d’une façon spéciale ce mardi 28 juillet 2020 sur la colline Nyamiyaga de la commune Gihogazi en Province Karusi et son coup de main à la construction d’un barrage d’irrigation et d’une adduction en eau potable sur la même colline.

Dans son allocution, le Président Evariste Ndayishimiye a rappelé le bien-fondé de son gouvernement appelé en langue nationale « Reta Mvyeyi, Reta Nkozi » qui veut dire que le nouveau gouvernement sera jugé aux œuvres et non aux paroles.

Le Père de la Nation Burundaise a ensuite inauguré l’Ecole Saint Paul sur la colline Bikinga de la Commune Bugenyuzi, une école post fondamentale de 9 salles de classe qui sera fonctionnelle l’année scolaire  2020-2021.

SE Evariste Ndayishimiye a clôturé la journée dédiée aux travaux de développement communautaire, sur la colline Rusi de la commune Shombo toujours en Province Karusi, en posant la première pierre sur le chantier du centre régional de formation technique professionnelle et perfectionnement par l’insertion socio-professionnelle des jeunes de Rusi. Une construction financée par le gouvernement du Burundi via l’Office Burundais de l’Habitat, OBUHA en sigle.

“Nous félicitations la province de Karusi qui vient de nous servir d’exemple sur ce que nous avons appelé “Leta Mvyeyi, Leta Nkozi” c.-à-d. Gouvernement Responsable et Laborieux, en construisant ce centre  qui va enseigner les jeunes diplômés toutes les techniques pour le développement” a dit SE Evariste Ndayishimiye dans son discours de circonstance.

Les évêques anglicans du Burundi félicitent la mise en place du gouvernement laborieux.

Le Chef de l’État Burundais a reçu en audience les évêques de l’Église Anglicane du Burundi, ce lundi 26 juillet 2020,  au Palais Présidentiel de Gitega. Ils étaient porteurs d’un message de félicitations au Président Evariste Ndayishimiye pour avoir mis en place un Gouvernement Responsable et Laborieux  communément appelé en langue nationale “Leta Mvyeyi, Leta Nkozi”.

“C’est un gouvernement responsable qui met en avant les intérêts de la population” a dit le Porte-parole du Président Monsieur Jean-Claude Karerwa Ndenzako à la fin de cette rencontre, citant la satisfaction des évêques anglicans.

Ces dignitaires de l’Église Anglicane du Burundi se sont engagés, selon le Porte-parole du Président, d’appuyer le Gouvernement Burundais dans la protection de l’environnement, l’autonomisation de la femme, la protection des droits de l’homme et surtout relayer le message du Chef de l’État à leurs adeptes pour contribuer au développement inclusif.

Le Numéro Un Burundais leur a remercié pour leurs actions visibles au développement du pays.

Le Chef de l’État reçoit en audience trois ambassadeurs des pays membres de l’Union Européenne.

Le Président de la République du Burundi SE Evariste Ndayishimiye a reçu en audience, ce lundi 27 juillet 2020, au Palais Présidentiel de Gitega respectivement Monsieur Alain Van Gucht, Ambassadeur du Royaume de Belgique au Burundi, Monsieur Stéphane Gruenberg, Ambassadeur de la République de France au Burundi, Monsieur Dieter Reinl, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne et Monsieur Claude Bochu, Ambassadeur de l’Union Européenne.

Selon le Porte-parole du Président Monsieur Jean-Claude Karerwa Ndenzako, les trois diplomates sont venus d’abord pour exprimer leurs félicitations et leur soutien au Chef de l’État mais aussi pour demander qu’il y ait rétablissement de bonnes relations entre le Burundi et les trois pays de l’Union Européenne.

Le Chef de l’État Burundais a bien accueilli les deux messages. Il les a remercié et leur a fait savoir que le Burundi est un pays qui a toujours privilégié les rapports de coopération et d’entente mutuelle mais, selon toujours le Porte-parole du Président, “on veut une coopération gagnant-gagnant, une coopération qui respecte les conventions et les traités internationaux”  a-t-il dit.

Ça a aussi été une occasion pour l’Ambassadeur Stéphane Gruenberg  d’inviter le Chef de l’État à un sommet qui pourrait se tenir à Paris l’année 2021; occasion aussi pour le diplomate Claude Bochu d’inviter le Président Evariste Ndayishimiye à participer à un sommet de l’Union Européenne et l’Union Africaine qui pourrait se tenir au mois d’octobre 2020.