Kirundi || Français

Une retraite éveillant la jeunesse pour le développement durable est lancée par le Chef de l’Etat

Une retraite éveillant la jeunesse pour le développement durable est lancée par le Chef de l’Etat

Mardi, 27 octobre 2020, Au Cercle Hippique qui se trouve en Mairie de Bujumbura, le Président de la République du Burundi, Son Excellence Evariste NDAYISHIMIYE  procède au lancement officiel d’une retraite à l’intention des jeunes intellectuels sous le thème : « Jeunesse intellectuellepionnière du développement ». Cette retraite de deux jours a pour mission de rassembler la jeunesse intellectuelle pour échanger sur  les stratégies à mettre en œuvre pour le développement durable. Organisée par le Ministère des Affaires de la Communauté Est-Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, l’illustre retraite a aussi vu la participation du Vice-Président de la République, Ir Prosper BAZOMBANZA, le Premier Ministre, Général Allain Guillaume BUNYONI, les membres du gouvernement et missions diplomatiques accréditées au Burundi.

Dans son discours d’accueil, le Ministre Ezéchiel NIBIGIRA a remercié le Chef de l’Etat pour son implication capitale dans l’encadrement de la jeunesse et pour avoir rehaussé de sa présence le lancement officiel de cet atelier.

Dans son discours circonstanciel, le Numéro Un Burundais a indiqué que cette retraite n’est pas une réunion ordinaire mais une retraite pour le développement du Burundi avec l’implication importante des jeunes intellectuels. Le Chef de l’Etat a aussi déclaré que le Burundi doit absolument se développer car il a préalablement un sol cultivable, des ressources naturelles et des ressources humaines.

« Dans l’Etat responsable et laborieux, nous avons déclaré un combat contre la pauvreté raison pour laquelle on a invité, vous les jeunes, dans cet atelier afin de prendre toutes les dispositions nécessaires pour vaincre ce combat car il n’y a pas raison d’être vaincu», a-t-il insisté. Il a aussi ajouté que tout pays développé a pu concentrer ses efforts sur trois choses : la satisfaction élémentaire de ses citoyens, la bonne gouvernance et la protection de l’environnement et pour y  arriver, nous devons effectivement bien gérer la chose publique et avoir l’esprit patriotique.

Enfin, le Président de la République a assuré la jeunesse que le Burundi va se développer en s’appuyant sur le capital humain, le capital naturel et le capital économique.

Les activités de cette retraite ont été aussi marquées par les  différentes présentations à l’endroit des jeunes et les échanges sur les défis et solutions pour le développement durable.  

shares