Son Excellence Evariste Ndayishimiye plaide pour la solidarité et le respect mutuel entre les Etats Membres de la CIRGL

Son Excellence Evariste Ndayishimiye plaide pour la solidarité et le respect mutuel entre les Etats Membres de la CIRGL

Depuis la capitale économique Bujumbura, le Président de la République du Burundi Son Excellence Evariste Ndayishimiye a pris part au 8ème Sommet ordinaire de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) organisée de façon virtuelle ce 20 novembre 2020 sous le thème : “Favoriser la mise en oeuvre du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la Région des Grands Lacs en intensifiant la coopération et le développement économique régional.”

Le Chef de l’État Congolais S.E Denis Sassou Nguesso, Président en exercice de la CIRGL, a débuté les activités de ce sommet virtuel par une minute de silence en hommage à feu Président Pierre Nkurunziza, ancien Président de la République du Burundi dont la mort inopinée est survenue au mois de juin 2020.

Dans son discours de lancement des travaux du 8ème Sommet ordinaire de la CIRGL, Son Excellence Denis Sassou Nguesso s’est réjoui de la dynamique politique positive observée dans les Etats Membres, qui est la résultante des efforts d’ouverture fournis par les Etats et Gouvernements. 

Il a en outre salué la bonne conduite des processus électoraux au Burundi, en Tanzanie et émet ses souhaits de succès pour les prochaines élections en République centrafricaine. Il s’est également félicité des efforts de paix et de fraternisation initiés en vue d’un rapprochement entre le Burundi et le Rwanda: “Je forme le voeu ardent de consolider ces initiatives pour le bien de tous les peuples. Je profite de cette occasion pour lancer un appel à nos partenaires pour promouvoir la Paix car certains agissements servent des intérêts souvent contraires aux aspirations de nos peuples”

Invité à s’exprimer lors de la plénière, le Secrétaire Général des Nations Unies M. Antonio Guterres a salué “la résilience des pays de la CIRGL en ces temps difficiles causés par la pandémie mondiale.” En ce qui est de la sécurité dans la sous région, il a appelé à un cessez-le-feu immédiat à l’intention de tous les groupes armés qui sévissent à l’Est de la RDC: “Nous reconnaissons les progrès accomplis mais de nombreux défis subsistent, notamment d’ordre sécuritaire dans certaines zones. Ces groupes armés profitent de l’exploitation illicite des ressources naturelles. Nous exhortons tous les acteurs à privilégier des mesures non militaires dans la résolution des conflits.”

Entouré des Hauts Cadres du pays dont le Ministre burundais des Affaires Étrangères et de la Coopération internationale, le Chef de l’État du Burundi Son Excellence Evariste Ndayishimiye a pris la parole lors de ce qui est le Premier Sommet auquel il participe en tant que Président de la République. Il a avant tout félicité Son Excellence Denis Sassou Nguesso pour “son élégance diplomatique, son leadership et son professionnalisme dans la poursuite de la mise en oeuvre du Pacte sur la Sécurité, la Stabilité et le Développement dans la Région des Grands Lacs.” 

A ce sujet, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a exhorté tous les Etats Membres de la CIRGL à respecter les Accords et les Protocoles dont ils sont de libres signataires et ne pas user de complaisance ou de complicité: “ Pour préserver les acquis de la Paix et de la Stabilité qui s’observent d’une manière générale dans notre Région, et cela malgré la présence de quelques forces négatives résiduelles dans la partie Est de la RDC, Nous appelons au respect du Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la Région des Grands Lacs, notamment l’Article 5 du protocole de la non-agression et de la défense mutuelle dans la Région des Grands Lacs.”  

A cet effet, le Président Ndayishimiye a salué la décision du MCVE de remettre au Gouvernement du Burundi les criminels qui, venant du Rwanda, et s’étant replié dans ce pays après avoir attaqué des familles innocentes.

En terminant son discours, le Chef de l’Etat burundais a fait sien l’attachement indéfectible de son Homologue congolais et Président en exercice de la CIRGL aux vertus du dialogue et de la concertation dans la recherche de solutions aux situations qui menacent la Paix et la Sécurité dans la Région. 

Le 8ème Sommet ordinaire de la CIRGL s’est clôturé dans une ambiance  fraternelle et a consacré le Chef de l’Etat Angolais “Président de la CIRGL” pour un mandat de deux ans. 

shares