Kirundi || Français

Le Chef de l’Etat ouvre les activités de la 5ème Edition de la Conférence Nationale de la Jeunesse à Gitega

Le Chef de l’Etat ouvre les activités de la 5ème Edition de la Conférence Nationale de la Jeunesse à Gitega

Accompagné de Son Excellence la Première Dame, le Chef de l’État Son Excellence Evariste Ndayishimiye a officiellement ouvert la 5ème édition de la Conférence nationale de la Jeunesse organisée à Gitega sous le thème: «La diversité des talents au service de notre patrie».

Dans son discours prononcé à cette occasion, Son Excellence Evariste Ndayishimiye a salué la prise de conscience de la jeunesse burundaise quant à son rôle déterminant dans le développement socio-économique du Burundi. Il a réitéré l’engagement du Gouvernement du Burundi à mieux les accompagner dans leurs initiatives de développement.

A ce sujet, le Numéro Un Burundais a rappelé qu’en plus de la Banque d’Investissement pour les Jeunes, la BIJE, le Gouvernement du Burundi a mis en place, par décret présidentiel No 100/038 du 18 février 2021, un Fonds d’Impulsion, de Garantie et d’Accompagnement des Jeunes.

La 5è Edition de la Conférence nationale de la Jeunesse a vu la participation de près de 500 jeunes issus de toutes les Communes du Burundi, et certains des Membres du Gouvernement du Burundi, les Gouverneurs de provinces et plusieurs hautes personnalités du Pays qui étaient Vénus soutenir les jeunes.

Cette première journée de la Conférence nationale de la Jeunesse a été marquée par une séance de moralisation sur le patriotisme, animée à huis clos par le Chef de l’État Son Excellence Evariste Ndayishimiye, devant un parterre des Jeunes participants venus de toutes les provinces.

Au cours de cette séance de moralisation, le Président de la République a expliqué aux jeunes la vision et les principes fondamentaux de l’Etat Responsable et Laborieux, en les encourageant à se défaire de certaines mentalités et des comportements improductifs.

Son Excellence Evariste Ndayishimiye a insisté sur l’importance de l’implication et de la conscientisation de la jeunesse pour parvenir à un Burundi véritablement prospère et paisible. Il a toutefois salué un sursaut de la jeunesse burundaise dans la prise de conscience, qui se manifeste par des initiatives entrepreneuriales très encourageantes.

Revenant sur le passé douloureux qui a endeuillé le Burundi, le Père de la Nation a exhorté les jeunes à rattraper le temps perdu et à être des artisans de la Paix et à mettre leurs divers talents au service de leur patrie.

Il a terminé son enseignement en interpellant les jeunes sur le respect strict des mesures de protection contre le Covid 19, à la veille de la rentrée scolaire après les vacances de pâques.

shares