Kirundi || Français

La Première Dame du Burundi prend part à la 8eme édition de MERCK Foundation Africa Asia Luminary

La Première Dame du Burundi prend part à la 8eme édition de MERCK Foundation Africa Asia Luminary

Sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Edgar Lungu, le Président de la République de Zambie, Son Excellence Angeline Ndayishimiye, Première Dame du Burundi, a pris part, ce 27 avril 2021, à la 8ème édition de la Conférence Annuelle de la Fondation MERCK, dénommée « Africa Asia Luminary », une conférence couplée avec la célébration du 4ème anniversaire de la Fondation MERCK.

Dans son allocution, Son Excellence Angeline Ndayishimiye, a souligné être satisfaite du partenariat avec la Fondation MERCK qui, au Burundi, apporte sa valeur ajoutée dans le renforcement des capacités de soins de santé, dans l’autonomisation économique des filles et des femmes en général.

Elle a mis en exergue certains aspects qui démontrent à suffisance que ce partenariat avec la Fondation MERCK est d’une très grande utilité pour le Burundi. Il s’agit notamment du programme « Eduquer Linda» pour appuyer, chaque année, l’éducation de 20 filles les plus brillantes dans les écoles secondaires, une initiative très importante pour autonomiser les filles burundaises à travers l’éducation.

Toujours en partenariat avec la Fondation MERCK, Son Excellence Angeline Ndayishimiye, Première Dame du Burundi et Présidente de la Fondation Bonne Action- UMUGIRANEZA, a pu assister 100 familles particulièrement vulnérables face à l’impact négatif de la COVID-19, en Mairie de Bujumbura, au mois de mars 2021. Il s’agit principalement des femmes qui vivaient du petit commerce ou d’un travail précaire et informel, mais qui, suite à la pandémie de la COVID-19, ont été très affectées.

La Première Dame a salué l’initiative dénommée « BERNA Empowerment Program » qui vise l’autonomisation des femmes infertiles, et qui sera bientôt mis en œuvre grâce à l’appui de la Fondation MERCK.

En tant qu’Ambassadrice de la Fondation MERCK Plus Qu’une Mère, Son Excellence Angeline Ndayishimiye, a organisé une rencontre de haut niveau, avec les responsables administratifs et sanitaires, et les élus du peuple pour avoir une compréhension commune sur la problématique de l’infertilité et ses approches de prise en charge. L’atelier visait à briser la stigmatisation autour des couples infertiles et à les autonomiser grâce à l’accès à l’information, à l’éducation, à la santé et au changement de mentalité.

Elle a déploré le fait que ce sont les femmes uniquement qui sont tenues responsables de l’infertilité et qu’elles sont constamment soumises à des violences physiques et psychologiques, bien que 50% de l’infertilité soient dues aux hommes. Elle a invité tout un chacun à encourager les hommes à parler et à discuter ouvertement de leurs problèmes d’infertilité et à savoir que la fertilité est une responsabilité partagée.

La Première Dame a demandé aux médias et responsables de ces derniers à aider dans la sensibilisation à travers les médias traditionnels et sociaux en vue de créer un changement de mentalités pour briser la stigmatisation liée à l’infertilité et pour sensibiliser sur sa prévention.

Elle a en outre réitéré son engagement à continuer à travailler en étroite collaboration avec la Fondation MERCK pour promouvoir une culture de respect pour les femmes, qu’elles aient des enfants ou non, car elles sont toutes plus que des mères. « Ensemble, nous les autonomiserons grâce à l’accès à l’éducation, à l’amélioration de la santé, éléments essentiels pour le développement socio-économique », a-t-elle ajouté.

Dans le cadre de redonner de l’espoir à la femme et œuvrer pour sa dignité, Son Excellence Angeline Ndayishimiye a confié qu’au mois d’août 2020, elle a lancé une campagne de réparation des fistules obstétricales. La Fondation Bonne Action- UMUGIRANEZA est en train d’ériger un bâtiment à trois niveaux en vue de l’extension du centre de traitement et de prise en charge des femmes souffrant de cette maladie.

Son Excellence Angeline Ndayishimiye a salué les efforts du Gouvernement de la République du Burundi dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19. Pour soutenir l’action du Gouvernement dans cette lutte, elle a indiqué que la « Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA », dont elle est présidente, a procédé à la distribution, dans certains établissements sanitaires du pays, des équipements de protection individuelle contre la COVID-19. Ces équipements ont été offerts par Son Excellence la Première Dame de la République Populaire de Chine et d’autres partenaires, à qui elle rend un vibrant hommage.

La Première Dame du Burundi a enfin remercié tous ceux qui, de près ou de loin, à commencer par la Fondation MERCK qui accompagnent ses initiatives afin que, ensemble, ils puissent venir à bout des défis auxquels les populations sont confrontées.

shares