Kirundi || Français

Son Excellence Evariste Ndayishimiye entame une campagne nationale de moralisation sur la bonne gouvernance

Son Excellence Evariste Ndayishimiye entame une campagne nationale de moralisation sur la bonne gouvernance

Ce mercredi 29 avril 2021, dans les enceintes de l’INSP, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a animé une séance de moralisation sur la bonne gouvernance à l’intention des Élus et des Responsables administratifs et religieux natifs de Bujumbura, la Capitale économique du Burundi.

Après le mot d’accueil prononcé par le Chef de Cabinet du Maire de la ville de Bujumbura, le Président Ndayishimiye a, quatre heures durant, inculqué aux participants à cette moralisation la vision et les valeurs de l’État Responsable et Laborieux. Il a insisté sur l’urgence de développer et de réformer en profondeur le Burundi à travers la Promotion de la Bonne Gouvernance dans les secteurs de la vie nationale.

Le Chef de l’État burundais plaide pour un sursaut patriotique susceptible de propulser concrètement le Burundi dans une ère nouvelle de progrès socio-économique. Son Excellence Evariste Ndayishimiye leur a fait remarquer que cela passera nécessairement par une évolution des mentalités et une conscience entièrement éveillée et renouvelée:

« Le Burundi souffre de l’inconscience de ses leaders qui n’ont plus le sens du service public et les potentialités du Burundi et des Burundais en général sont limitées par une forme d’attentisme hérité de la période coloniale. L’avenir du Burundi repose sur notre capacité à nous organiser sans attendre aucune aide extérieure car nous avons les ressources naturelles et humaines.»

Le Président de la République du Burundi a exhorté les Élus, les Responsables administratifs et religieux de la Mairie de Bujumbura à prêcher par l’exemple en se montrant dignes de la confiance que le peuple burundais a placé en eux: «Tout fonctionnaire de l’État doit savoir qu’il est un serviteur du peuple, qui est le seul véritable détenteur du pouvoir. Nous déplorons le comportement des certains fonctionnaires qui brillent par leur absence au travail, leur incompétence et leur corruption. A ceux-là, nous annonçons la fin du laxisme.»

En effet, le Président Ndayishimiye s’est engagé, au nom du Peuple burundais, à sévir contre toute forme de corruption et de malversation avérées. Il a également indiqué que, pour garantir une bonne gouvernance, le Gouvernement du Burundi veille scrupuleusement à «placer les hommes et les femmes qu’il faut à la place qu’il faut». 

Dans cette marche sûre vers le développement socio-économique du Burundi, le Père de la Nation en appelle à la vigilance de tous les leaders pour faire face au manque de civisme, aux défis dans la mise en place d’une justice sociale et aux menaces contre l’Unité, la Souveraineté et la dignité nationales. 

Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye envisage d’étendre  ces séances de moralisation à tous les Responsables administratifs et religieux lors d’une prochaine tournée dans toutes les provinces du Burundi.

shares