Kirundi || Français

Le Président Ndayishimiye plaide pour un Burundi nouveau

Le Président Ndayishimiye plaide pour un Burundi nouveau

Au moment où l’Eglise Catholique célèbre la fête du Sacré Coeur de Jésus, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye s’est joint aux chrétiens de la paroisse Cathédrale Regina Mundi, dans la Chapelle des Pères Jésuites de Kiriri où il a émis son souhait de voir une nouvelle jeunesse dévouée au travail.

Les lectures bibliques du jour tablaient principalement sur l’amour de Dieu.
Dieu apparaît à la fois comme père et mère, qui aime son peuple, comme des parents aiment et prennent soin de leurs enfants. Mais le drame est que son peuple oublie celui qui l’a créé, ne reconnaît pas tout ce que Dieu fait pour lui. Les passages font ressortir la tendresse infinie de Dieu, qui s’émeut pour le peuple infidèle et qui le libérera à nouveau par Son fils bien aimé.

Jésus-Christ a matérialisé cet immense amour à travers son Sacré Coeur percé, laissant couler le Sang et l’eau, signe d’amour et de purification.
A travers ce mystère, chaque chrétien est appelé à être une source de vie pour autrui.

« En nous servant de nos différents dons et talents, Jésus Christ nous appelle à aider, fortifier et sauver nos frères », a dit Père Védaste Nkeshimana, dans son homélie.

Dans son discours, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a rappelé aux chrétiens que le pays vit des moments de reconstruction morale dans le but de voir un beau pays, construit sur l’amour et la réconciliation. « Nous aimerions que les jeunes burundais diffèrent des anciennes générations, que la jeunesse actuelle soit plus vouée au travail car les paresseux n’ont plus de place dans ce pays », a dit le Président Ndayishimiye.

Il n’a pas oublié de solliciter le soutien des chrétiens dans la prière pour bien accomplir sa tâche de bien diriger le pays.

shares