Kirundi || Français

Le Chef de l’Etat salue la contribution de l’Eglise Catholique dans le développement socioéconomique du pays

Le Chef de l’Etat salue la contribution de l’Eglise Catholique dans le développement socioéconomique du pays

Ce samedi 10 juillet 2021, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence les cérémonies du Jubilé de Diamant (75 ans) de la Paroisse Ruganza, Diocèse de Ngozi, qui coïncide avec l’ordination diaconale et sacerdotale ainsi que la collation des ministères d’acolytat et de lectorat.

Outre les membres du corps diocésain, les cérémonies ont également vu la participation de certains membres du gouvernement, l’ancien Président de la République Domitien Ndayizeye, les députés, sénateurs et cadres et hauts cadres natifs du diocèse de Ngozi et de la province Kayanza en particulier.

Dans son homélie, l’évêque de Ngozi Monseigneur Georges Bizimana, a fait savoir que l’année jubilaire relève de l’instruction de Dieu au peuple d’Israël, celle de célébrer les 50 ans de retour d’exil en Égypte. En ce qui est des cérémonies d’ordination, 10 personnes ont été ordonnées prêtres et 9 autres ordonnées diacres, tandis que 9 et 10 autres ont respectivement reçu le ministère d’acolytat et de lectorat.

Monseigneur Georges Bizimana a invité les nouveaux ordonnés à être caractérisés par l’amour, la sympathie, l’humilité et la charité envers les fidèles, en prenant comme pilier-modèle Jésus Christ, fils de Dieu. En ce qui est de leur rôle apostolique, celui d’enseigner et de guider spirituellement le peuple de Dieu, il leur a demandé d’être de vrais serviteurs de Dieu et d’aider les chrétiens à garder de bonnes relations avec le Seigneur. Se rejoussant de la présence du Chef de l’Etat à ces festivités, l’archevêque de Ngozi a remercié Son Excellence Evariste Ndayishimiye pour le soutien indéfectible qu’il ne cesse de manifester envers les chrétiens catholiques.

Dans son discours de salutation aux chrétiens, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye, quant à lui, a encouragé les nouveaux ordonnés et leur a souhaité plein succès dans leur mission de prêcher la bonne nouvelle du Seigneur, surtout qu’aujourd’hui les burundais ont déjà compris que Dieu doit occuper la première place dans toute leur vie. Il n’a pas manqué de remercier l’Eglise Catholique pour son rôle prépondérant dans le développement socioéconomique du pays et lui a également demandé de continuer dans la même voie.

Aux prêtres nouvellement ordonnés, le Père de la Nation leur a demandé de prêcher le pardon et la réconciliation, eu égard au passé douloureux qui a endeuillé le Burundi, afin de pouvoir contribuer à la reconstruction d’un Burundi nouveau. A ce même titre, le Chef de l’Etat a appelé tous les burundais à se débarrasser dudit passé pour s’atteler aux travaux de développement et combattre l’ennemi commun qui n’est autre que la pauvreté.

shares