Kirundi || Français

Chaque Burundais est appelé à contribuer au développement socio-économique de sa commune natale

Chaque Burundais est appelé à contribuer au développement socio-économique de sa commune natale

Accompagné par la Première Dame Son Excellence Angeline Ndayishimiye, le Président de la République du Burundi Son Excellence Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence les travaux d’une retraite communale organisée dans sa commune natale de Giheta, dans la capitale politique Gitega.

Cette retraite, restreinte aux seuls natifs de Giheta, était l’occasion d’évaluer les réalisations annuelles présentées par l’administrateur communal, Madame Micheline Ninahaza, qui a dressé un bilan largement positif malgré quelques défis à relever.

En effet, comme l’a indiqué l’administrateur communal, l’élan de développement socio-économique de sa commune a été souvent freiné par les endettements antérieurs et la faible implication des natifs instruits qui devraient prendre le lead. En donnant les perspectives d’avenir qui portent sur l’amélioration des conditions de vie de la population de Giheta, l’administrateur communal a remercié ceux qui, de près ou de loin, contribuent à la réalisation des politiques de développement communal. 

Après avoir recueilli les doléances de la population, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a indiqué que, malgré les nombreuses contraintes, « le Burundi en général et la commune Giheta en particulier, ont un potentiel touristique et économique très prometteur »

En saluant les progrès réalisés par la commune dont il est natif, le Chef de l’État Burundais a animé une séance de moralisation et d’éveil de la conscience « sur l’importance de travailler en coopératives/associations et sur l’urgence d’exploiter les ressources naturelles dont regorge nos territoires. » 

Le Chef de l’État a indiqué que les Communes du Burundi ont « presque les mêmes défis liés à l’inconscience et la démobilisation des natifs » Il a exhorté ses compatriotes à exploiter le potentiel touristique et économique du pays.

SE Evariste Ndayishimiye a encouragé les natifs de Giheta à mettre leurs talents et expertises au service du développement socio-économique de leur commune en créant un laboratoire d’études et de réalisations des projets, qui servira d’appui à l’administration. 

Au sujet des résultats peu satisfaisants dans le secteur de l’éducation au niveau communal, le Président Ndayishimiye préconise la concertation urgente avec tous les intervenants pour identifier les véritables raisons car « chaque enfant burundais a droit à une éducation et une formation de qualité » 

En réponse aux préoccupations liées au problème d’accès à l’eau potable par endroits, le Président de la République SE Evariste Ndayishimiye a réaffirmé l’engagement du Gouvernement à acheminer l’eau potable sur toutes les collines du Burundi au cours des 5 prochaines années. Quant au défi de l’électrification rurale, il s’est réjoui de l’état d’avancement de certains projets énergétiques mais il a aussi encouragé les initiatives locales à travers tout le Burundi, qui permettraient d’accélérer le rythme de l’électrification.

En clôturant la séance de moralisation, Le Président Ndayishimiye a réitéré son soutien aux projets d’industrialisation, promettant d’appuyer en priorité les investissements dans la transformation agroalimentaire, qui facilitera la conservation, la commercialisation et l’exportation des produits fabriqués au Burundi.

shares