Kirundi || Français

La Première Dame demande aux leaders de s’approprier du programme national de santé de la reproduction

La Première Dame demande aux leaders de s’approprier du programme national de santé de la reproduction

Alors qu’elle participait à la célébration de la Journée Mondiale de la Population, ce jeudi 12 août 2021 en Commune Kigamba de la Province Cankuzo, la Première Dame Son Excellence Angeline Ndayishimiye a demandé aux leaders de s’investir dans la sensibilisation des couples pour la limitation des naissances en vue de promouvoir la santé reproductive et ainsi contribuer à la réduction du taux de croissance de la population au Burundi.

Sous le thème : « La croissance démographique a des conséquences sur la santé de la population, faisons le bon choix, selon nos droits, planifions les naissances », cette journée est célébrée au moment où le Burundi fait face à une démographie galopante occasionnant des problèmes liés aux conflits fonciers, a fait remarquer Son Excellence la Première Dame. Elle a demandé aux époux de soutenir leurs épouses en s’impliquant également dans le programme national de santé de la reproduction:

« La famille se construit à deux. Nous demandons aux hommes d’accompagner leurs femmes pour suivre le programme de santé de la reproduction afin de prendre de bonnes décisions dans l’intérêt de la famille et du pays », a déclaré la Première Dame du Burundi invitant les femmes qui viennent d’accoucher d’approcher les médecins afin de bénéficier des conseils y relatifs pour éviter des grossesses non désirées.

 Le Fond des Nations Unies pour la Population, de son côté, «  a réitéré son engagement à soutenir toutes les interventions du gouvernement du Burundi dans le sens de faire face aux défis démographiques et de promouvoir une meilleure santé sexuelle et reproductive de la population », a annoncé Mr Richmond Tiemoko, Représentant Résident du FNUAP au Burundi.

Les cérémonies ont été clôturées par la distribution par Son Excellence la Première Dame d’un don de médicaments d’une valeur de 450 million de Francs Bu octroyé par le FNUAP et l’ABUBEF destiné aux provinces de Kirundo, Cankuzo, Gitega et Karusi.

shares