Kirundi || Français

La Première Dame appelle à une forte mobilisation pour soutenir le Programme National d’Alimentation Scolaire

La Première Dame appelle à une forte mobilisation pour soutenir le Programme National d’Alimentation Scolaire

Au cours d’une séance de restitution des leçons apprises sur le programme scolaire d’alimentation intégrée du Bénin, ce mardi 24 août 2021, la Première Dame Son Excellence Angeline Ndayishimiye et Présidente de l’OPDAD a appelé à une forte mobilisation pour appuyer le programme national d’alimentation scolaire au Burundi.

 Elle exhorte les Burundais à apprendre du Bénin qui enregistre une forte implication du gouvernement, des communautés locales et des partenaires techniques et financiers: “ Je saisis cette occasion pour interpeller la population à s’approprier du programme national d’alimentation scolaire, en particulier les parents des élèves, en contribuant avec le peu de moyens qu’ils ont. Nous ne pouvons pas toujours compter sur l’appui financier des partenaires alors qu’on est capable. Il est grand temps d’agir.”

Par ailleurs, Son Excellence la Première Dame exhorte les responsables du Ministère de l’Education Nationale à redynamiser le système des jardins scolaires pour qu’ils contribuent aussi à la pérennisation de ce programme.

Le programme national d’alimentation scolaire au Burundi ne couvre pas toutes les écoles du pays faute de moyens suffisants, à cela s’ajoutent le vol des vivres et une faible contribution des communautés locales, a révélé Mr Liboire Bigirimana, Directeur National des Cantines Scolaires à travers une présentation faite sur l’état des lieux. Il a ajouté que cette année il est prévu de nourrir un 660.000 écoliers pour un budget de 14.543.110 de Dollars Américains.

Malgré l’insuffisance de moyens, le programme national d’alimentation scolaire au Burundi s’est développé depuis que la Première Dame est devenu sa marraine ”,  a indiqué Mr Housainou Taal, Représentant du PAM, qui a réaffirmé l’engagement de cette organisation à soutenir le programme national d’alimentation scolaire afin de continuer à intervenir dans la lutte contre la malnutrition.

Au cours des échanges, les participants ont vivement salué le leadership de Son Excellence la Première Dame dans la lutte contre la malnutrition au Burundi et particulièrement pour la promotion du programme national d’alimentation scolaire. Ainsi,  la Banque Mondiale et certaines organisations internationales comme la BAD et le FIDA se sont engagées à apporter leur soutien.

shares